REFLEXION

APW DE BECHAR : Les élus demandent la réalisation d'une centrale électrique

La réalisation d’une centrale électrique pouvant répondre aux besoins des habitants des 21 communes de la wilaya de Bechar est devenue "une nécessité" pour améliorer la qualité de la distribution, a-t-on indiqué à la commission de l’Assemblée populaire de wilaya (APW) chargée du suivi de la production et de la distribution de l’électricité.



Cette instance, qui a établi un diagnostic des causes des coupures répétées du réseau de distribution durant la dernière saison estivale, estime que bien qu’alimentée à partir de la wilaya de Naâma par deux (2) lignes de haute tension (400 et 220 kilovolts) et d’une ligne de transport de 60 kilovolts à destination des communes de Bechar, Kenadza, Lahmar, Taghit ,Abadla et Béni-Ounif , la wilaya "gagnerait à être dotée de sa propre centrale électrique", a précisé le président de cette commission, Youcef Makhloufi. Il est également nécessaire de moderniser le réseau de distribution et de doter les services compétents de la société de distribution de l’électricité et du gaz (Sonelgaz) en moyens mobiles et de détection des pannes sur les réseaux de transport de cette énergie à travers les vastes étendues de la wilaya, a-t-il ajouté. Ceci, sachant que les installations électriques peuvent être soumises à une panne, qu’elles soient vétustes ou modernes, de même que les dysfonctionnements d’une installation électrique peuvent être de différente source et nature, notamment en période estivale ou l’on enregistre une surchauffe des câbles, raison pour laquelle il est recommandé, suivant l’avis de plusieurs experts locaux en la matière, le renouvellement des lignes de transport à destination des collectivités en câbles torsadés qui s’adaptent au climat saharien de la région, a expliqué M. Makhloufi. La wilaya de Béchar, qui enregistre un taux de 97% d’électrification avec un total de 80.288 abonnés à la basse tension, a bénéficié, au titre de plusieurs programmes sectoriels de développement, d’un investissement de 387 millions DA, dont 290 millions DA représentant la part de l’Etat.

Smain
Mercredi 30 Octobre 2019 - 15:42
Lu 473 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma