REFLEXION

10 ANS DE PRISON REQUIS CONTRE UN COUPLE : Vaste escroquerie immobilière à Oran

Un couple a délesté à sa clientèle 850 milliards de centimes, notant que 1400 plaintes ont été inscrites au Tribunal de la cité Djamel d’Oran. Les victimes quant à elles, demandent des décisions de justice de dédommagement contre les sociétés du couple en question.



Le tribunal de la cité Djamel a statué jeudi dernier sur l'affaire de la plus grande arnaque d'escroquerie immobilière du couple Haddouche ,dont l’époux Ahmed est en fuite à l'étranger, quant à son épouse Bouziane Hadjer est incarcérée à la prison de Gdyel depuis le 02 avril 2019, suite aux plaintes de centaines de victimes ayant acheté du ‘’vent’’ . La SARL Beton Avenir située à Gambetta offrait des logements contre des paiements de l'ordre  850 millions et 01 milliard 500 millions de centimes selon la surface et le nombre de pièces au plus offrant, puisque des centaines d'acheteurs  dont des femmes ont vendu leurs maisons pour verser la somme demandée à la SARL ‘’Beton Avenir’’ du couple promoteur immobilier qui possède 05 SARL à Oran.  Ces derniers avec la complicité d’agents faisaient visiter un appartement fini comme modèle type à leur clientèle en général en quête  de logements auprès de ce couple promoteur immobilier en question. Une arnaque unique dans son genre avec la bagatelle de plus de 850 milliards de centimes dérobés à ces victimes, qui se sont rassemblées devant le tribunal jeudi dernier lors du procès. Pas plus de 06 minutes ont été accordées à chaque victime. A la fin du procès qui a duré plus de six heures à savoir : de 13h 30' jusqu'à 19h 30' du soir, le procureur de la République près le tribunal  de la cité Djamel El Dine, a requis la peine de 10 années de prison ferme pour le couple Haddouche et  01 une année de prison pour huit (08) autres personnes mises en cause dans cette affaire. S’agissant d’intermédiaires, la principale accusée dans cette affaire, Mme Haddouche, a déclaré au juge que les biens de la société immobilière qu’elle gérait avec son mari, peuvent couvrir le remboursement de l’ensemble des victimes. Sachant que les victimes dans cette affaire sont de l’ordre de 592 victimes .Et en dernier lieu une vingtaine de représentants des victimes qui se sont constitués en association nous ont souligné qu’ils demandent des décisions de justice de dédommagement contre les 05 sociétés anonymes SARL du couple Haddouche.

Medjdji H.
Samedi 11 Juillet 2020 - 16:40
Lu 1191 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-08-2020.pdf
3.78 Mo - 07/08/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+