REFLEXION

Washington a un plan B militaire visant l'Iran nucléaire

Le conseiller américain à la sécurité nationale a informé le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu d'un plan B des Etats-Unis sur des frappes préventives contre des installations nucléaires iraniennes.



Washington a un plan B militaire visant l'Iran nucléaire
Tom Donilon, conseiller du président Barack Obama, a rencontré à Washington Benjamin Netanyahu il y a deux semaines lors d'un dîner de trois heures, a rapporté le quotidien israélien Haaretz dimanche. «Donilon a cherché à faire comprendre que les Etats-Unis se préparaient sérieusement à la possibilité que les négociations (avec Téhéran sur son programme nucléaire controversé) aboutissent à une impasse et qu'une option militaire serait alors nécessaire», a affirmé Haaretz.Interrogé, un responsable israélien a déclaré: «Nous ne commentons pas ce qui est discuté lors de réunions diplomatiques à huis clos. Mais l'article est plein d'erreurs factuelles».Visite de Romney : Cette information est publiée alors que le candidat républicain à la présidentielle américaine Mitt Romney doit rencontrer dimanche plusieurs dirigeants israéliens à Jérusalem, dans le cadre d'une tournée visant à asseoir sa stature sur le plan international. Mitt Romney a critiqué au cours de sa campagne la politique de son adversaire vis-à-vis de l'Iran, ennemi juré d'Israël, promettant des sanctions plus sévères s'il était élu. Israël, considéré comme l'unique puissance nucléaire de la région, un statut sur lequel il maintient l'ambiguïté, présente le programme nucléaire iranien comme une menace pour son existence, se référant aux déclarations répétées des dirigeants de la République islamique prédisant ou souhaitant sa disparition.Les principaux responsables israéliens, Benjamin Netanyahu en tête, agitent périodiquement la menace d'une opération militaire, exprimant leurs doutes sur l'efficacité des sanctions contre Téhéran, qui proteste du caractère purement civil de son programme nucléaire.

Riad
Mardi 31 Juillet 2012 - 23:55
Lu 359 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par atmane le 01/08/2012 16:36

L’Iran n’est, nullement, une menace, pour la région ou le monde. Ce sont plutôt Israël et les Etats-Unis qui menacent le monde entier et ce , depuis toujours .
La rhétorique ambivalente et ségrégationniste de l’Europe et des Etats-Unis envers l’Iran a atteint un tel paroxysme que Téhéran n’a plus confiance en eux .
Toute attitude irréfléchie de la part des Etats-Unis et de ces alliés vis-à-vis de l’Iran, aura des impacts irréparables pour l’Occident, une situation bien plus grave que celle de l’Irak, de la Lybie , de l'Afghanistan - aux répercussions incommensurables .L’Iran, a suspendu volontairement, pendant trois ans, l’enrichissement d’uranium, et renoncé à ses droits légitimes, montrant ainsi, sa bonne foi. En revanche, les Etats-Unis et l’Europe ont abusé de ce geste de bonne intention .

Les Etats-Unis et Israel accusent d’autres pays de soutien au terrorisme, alors qu’ils sont, eux-mêmes, les plus grands terroristes du monde , si l’on devait demander des comptes aux violateurs des lois internationales, les Etats-Unis et Israël se trouveraient en tête de liste.






2.Posté par pat le 02/08/2012 00:28
mais bien sûr pf vaut mieu lire ça que d'être avoeugle

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+