REFLEXION

Trafic de faux passeports au Canada : Des Maghrébins impliqués dans les réseaux



Trafic de faux passeports au Canada : Des Maghrébins impliqués dans les réseaux
Un réseau de fraudeurs spécialisés dans la fabrication de faux documents, a été démantelé, mercredi, dans la région de Montréal et en Ontario. Les faussaires utilisaient comme couverture à leurs activités illégales des garderies privées situées en milieu familial.
L’opération menée par la police canadienne a nécessité un renfort policier de plus de 400 agents qui ont été déployés pour mettre hors d’état de nuire cette association de malfaiteurs. Dans un point de presse animé par le chef de la police locale, le réseau serait composé d’individus originaires du Maghreb, ils faisait partie d’un réseau spécialisé dans la production de faux passeports, de faux permis de conduire de plusieurs provinces canadiennes et états américains, comme ils produisaient également de fausses cartes d’assurance maladie et d’assurance sociale, de fausses cartes de crédit et de résidents permanents. Rappelons que l’opération menée par l’équipe intégrée sur la sécurité nationale (EISN), constituée principalement de la gendarmerie royale du Canada, de la police du Montréal et la sûreté du Québec. Selon le chef de la police, rien ne laisse supposer que la sécurité nationale est en danger, mais l’inquiétude suscitée par la production de faux passeports laisse néanmoins les autorités sur le qui vive, avant d’ajouter que l’enquête est toujours en cours, d’autres arrestations seront possibles du fait de l’étendue des ramifications du réseau qui n’est pas encore connue. A ce sujet des perquisitions ont touché plus de quarante résidences et commerces suspects de Montréal et les régions avoisinantes. Trois garderies ont été perquisitionnées également, une privée et deux CPE en milieu familial, il est fait état aussi du démantèlement de pas moins de cinq laboratoires de production de faux documents dont un aménagé au sein même d’une garderie. La police détenait en effet une liste de 32 suspects qui devaient être arrêtés au cours de cette opération dont plusieurs seraient d’origine algérienne, toutefois, en fin de cette journée du mercredi, seulement 29 individus avaient été épinglés, les autres demeurent activement recherchés selon la police. Parmi les arrêtés, on dénombre 25 suspects habitant le Québec et le reste en Ontario, le réseau était scindé en deux filières qui entretenaient des liens entre elles. Les éléments de la première filière étaient spécialisés dit-on, dans le vol de l’identité des nationaux pour en établir de faux documents d’identité telles les cartes de crédits et les permis de conduire, qui sont écoulés par la suite par des revendeurs. Concernant les faux passeports, ces derniers profitaient surtout au Maghrébins, aux Haïtiens et aux Tamouls qui s’en servaient dans les vols à destination du Canada d’où des cas de demandes de statut de réfugiés dès leur arrivée, du fait que certains détruisaient leurs faux papiers en plein vols. Cette opération « Coup de poing » a vu la saisie de pas moins de 100 faux passeports. Les autorités avaient peu de détails sur le nombre de passeports produits par le réseau. Plusieurs prévenus sont des résidents permanents et certains sont sous le coup d’un avis d’expulsion. La majorité des suspects a comparu, mercredi, au palais de justice de Montréal sous plusieurs chefs d’accusation, notamment fraude, complot et fabrication de faux documents, cartes de crédit et passeports. Onze d’entre eux ont été accusés de gangstérisme. D’autres devaient comparaître en fin de semaine.

Par Ahmed Mehdi
Dimanche 29 Novembre 2009 - 21:26
Lu 1056 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+