REFLEXION

VISITE INOPINEE DU WALI DE MOSTAGANEM A MOSTALAND ! : Un début rassurant



Le wali de Mostaganem, M. Aissa Boulahia, a effectué une visite inopinée au parc Animalier de Kharrouba, lundi soir, au environ de 21 h00. Sans avertir de sa visite, il avait pris de court les responsables locaux et les investisseurs qui n’ont pas été informés de cette virée qu’à la dernière minute. L’objet de cette sortie surprise serait, semble-t-il, pour découvrir le parc d’attraction et prendre des décisions en faveur de la prospérité de ce site et de sa sécurité.
Les citoyens l’ont aperçu sillonnant, à pied, les artères du Parc Mostaland, pour constater de visu, l’organisation, les mesures de lutte contre le covid-19 et la sécurité des visiteurs. Sur les lieux, le wali Boulahia, a donné plusieurs orientations aux patrons des aires de jeux concernant le port de la bavette, la distension, le gel et autres. Selon des indiscrétions, le wali a visité également le splendide parc d’attraction ‘’GhaliLand’’ et il a été émerveillé la beauté des différents jeux qu’a abrite ce parc, tels que le bowling, karting et autres. Quelques jours seulement après son installation, le nouveau wali de Mostaganem, M. Aissa Boulahia semble lutter contre marrées et vent pour dérouiller la roue du développement et rendre à Mostaganem son image d’antan longtemps balafrée par les promesses mensongères des anciens walis. A peine le temps de chauffer son fauteuil, le wali, a entamé samedi dernier une visite de travail dans les zones d’ombre, au cours de laquelle il a inspecté plusieurs projets en cours de réalisation et il a tendu l'oreille aux doléances des citoyens des douars ! Dimanche dernier, le wali a présidé une réunion en extrême urgence concernant le projet du tramway en présence du directeur régional de métro Alger et les représentants de Cosider et Alstom pour s’acquérir sur l’avancement des travaux et donner des orientations et des directives pour l’achèvement des travaux. Le début de ce wali semble rassurant pour un bon manager, et surtout dans la période actuelle d'épidémie de Coronavirus qui n’est pas donné à tout le monde. Mais se doter des compétences essentielles n’est pas suffisant, si la société civile de Mostaganem ne l’accompagne de sa mission. C’est pourquoi il est essentiel pour la société mostaganémoise de gérer ses émotions et ses différends et s’unir autour du nouveau wali en un seul homme pour défendre l’intérêt de Mostaganem.

 

Riad
Lundi 7 Septembre 2020 - 17:32
Lu 528 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-09-2020.pdf
3.52 Mo - 18/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+