REFLEXION

VISE PAR LA JUSTICE POUR DES AFFAIRES DE CORRUPTION : Tliba refuse de renoncer à son immunité parlementaire

Le député FLN, Baha Eddine Tliba, a refusé de renoncer volontairement à son immunité parlementaire et a demandé de suivre les procédures légales pour sa levée, selon une source auprès de l’APN.



Originaire de Oued Souf et résidant à Annaba, Tliba serait accusé de «financement occulte» de la campagne électorale du président déchu, Abdelaziz Bouteflika et des listes de son parti (FLN) lors des campagnes électorales pour les élections législatives et locales de 2017. Selon le cadre juridique, les procédures de levée de l’immunité des députés refusant d’y renoncer « volontairement » exige une réunion de la commission des affaires juridiques de la chambre basse de l’APN afin de préparer un rapport à approuver, qui sera soumis à une séance plénière pour approbation à main levée. L’article 72 du règlement intérieur de l’APN » stipule que « la demande de levée de l’immunité parlementaire est introduite auprès du bureau de l’APN par le ministre de la justice. Cette demande est soumise à la commission chargée des affaires juridiques qui élabore un rapport dans un délai de deux mois à partir de la date de la saisine. La commission auditionne le député concerné, lequel peut se faire assister par un de ses collègues. L’APN tranche dans un délai de trois mois à partir de la date de la saisine ». Pour rappel, Baha Eddine Tliba a été visé, la semaine dernière par une procédure de levée d’immunité parlementaire qui a été introduite auprès du bureau de l’APN par le ministre de la justice, quelques jours après la procédure entamé contre Djemai Mohamed.

Ismain
Lundi 16 Septembre 2019 - 18:37
Lu 949 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma