REFLEXION

VICTIME DES RESEAUX SOCIAUX A CAUSE D’UNE SUSPICION DE CORONAVIRUS : Une femme médecin accuse la DSP de Mostaganem

Dernièrement, sur les réseaux sociaux à Mostaganem, Mme Belfadel Nafissa, médecin, a subi une avalanche de signalements sur sa prétendue contamination au virus Covid-19.



La cause de cette campagne, selon cette dame qui nous a contactés par téléphone depuis l’hôpital ‘’Che Guevara’’, est la mauvaise communication sur les cas suspects par la Direction de la santé de la wilaya de Mostaganem et notamment Dr Benahmed, chef du service prévention.  En effet, Mme Belfadel, rentrée de Barcelone (Espagne), le 14 mars dernier accuse le service de la prévention de la DSP d’avoir contribué à la diffusion de la rumeur de sa contamination par le coronavirus.  Selon elle, la tutelle l’a autorisée à reprendre son travail normalement après qu’elle ait averti la DSP de son retour d’Espagne. Quoiqu’elle a subi un test qui s’est avéré initialement négatif, Mme Belfadel a été informé, une journée après, par  Dr Benahmed, chef du service prévention que son test est positif sans pour autant le confirmer dans son rapport. Le médecin a subi, à cet effet, un troisième test. Cependant, une folle  rumeur  a commencé à se répandre sur les réseaux sociaux selon laquelle, des gendarmes sillonnent les communes de la wilaya avec des haut-parleurs demandant à la population d’avertir les citoyens qui ont été auscultés par ce médecin de se manifester pour une éventuelle mise en quarantaine car le médecin a été déclaré atteint du coronavirus par l’Institut Pasteur.  La dame qui est actuellement en isolement avec son mari à l’hôpital ‘’Che Guevara’’ de Mostaganem,  affirme qu’elle s’est mise volontairement en confinement chez elle après le 2ème test,  dès que le Dr Benahmed  lui a assuré qu’elle était atteinte du coronavirus. Devenant, ensuite, un cas suspect, la victime ne compte pas pardonner aux responsables de la DSP leur mauvaise gestion des cas suspects, après ce qu’il vient d’arriver. Elle a décidé d’ester en justice tous ceux qui ont contribué directement ou indirectement  à la campagne de diffamation dont elle fut victime.                                 

Riad
Mercredi 25 Mars 2020 - 15:43
Lu 6500 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 06-06-2020.pdf
4.52 Mo - 05/06/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+