REFLEXION

UNIVERSITE DE MOSTAGANEM : Organisation d’une conférence internationale



La faculté des langues étrangères, à l’université de Mostaganem a abrité durant  deux jours  une conférence internationale ayant pour thème  « The Black Arts Movement in the United States and Algeria » Plusieurs chercheurs, étudiants et enseignants doctorants ont assisté  à cette conférence, organisée par  “Larbi Youcef Abdelajalil » et  Houari Bellatreche Doyen et co-organisateur.  En effet,  cette manifestation culturelle montre la position honorable et historique de l’Algérie consistant à défendre les causes justes et à dire non au colonialisme. Dans les années soixante, on a assisté aux Etats-Unis à l’émergence d’un mouvement artistique qui a été connu comme étant  Mouvement Artistique Afro-Américain ou Black Arts Movement. L’assimilation des Afro-Américains, selon ses membres, était tributaire de la perte incontestable d’identité d’où la nécessité d’une recherche de souveraineté. Toutefois, il est apparu que ce mouvement ne pouvait prétendre à une assise internationale. Ainsi, plusieurs de ses membres, qu’ils soient artistes, écrivains, poètes, dramaturges, et parmi eux des activistes, saisirent l’occasion du 1er Festival Panafricain, organisé en 1969 à Alger, pour mettre en exergue leurs contributions, et par voie de conséquence, gagner une reconnaissance tant sociale qu’historique; pour d’autres, obtenir une aide combien même serait-elle morale. Plusieurs sujets ont été abordés  à savoir :Les origines du Black Arts Movement , le rôle important et la position honorable et historique de l’Algérie consistant à défendre les causes justes et à dire non au colonialisme, la nature de la contribution de ses membres et leur message, leur attitude vis-à-vis du colonialisme et de la guerre d’Independence d’Algérie, le lien que certains d’entre eux ont établi entre colonialisme et ségrégation, raisons de leur accueil en Algérie .Les objectifs de cette conférence est de familiariser les étudiants avec le Black Arts Movement , mettre en exergue le rôle et l’importance de la culture, mettre en exergue l’expérience et l’influence algérienne dans le processus de décolonisation, mettre en exergue son influence sur les écrivains et activistes Afro Américains.  

G.Yacine
Mercredi 20 Novembre 2019 - 15:44
Lu 394 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 15-12-2019.pdf
3.66 Mo - 14/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+