REFLEXION

UNIVERSITE DE MOSTAGANEM : Colloque International sur la transition énergétique en Algérie



Une 1ere rencontre internationale sous un thème important dans les perspectives de  développement du pays où la question de la transition énergétique en Algérie est posée en termes de réalités et de défis à relever. Les conférenciers présents à cette rencontre internationale se comptent parmi de nombreux enseignants universitaires, experts et chercheurs venus de diverses régions du pays mais aussi, de divers pays étrangers. Toute cette intelligentsia qui a répondu à cet appel de rencontre a été accueillie par le recteur de l’Université Abdelhamid Ben Badis, M Belhakem Mustapha, à l’intention de laquelle il a situé le contexte et les considérations qui sont à la base de cette initiative dans un sujet aussi important que délicat. Dans ce sens, M. Belmekki a pris la parole et a rappelé que « depuis des décades, l’Algérie s’est basée sur ses ressources énergétiques pour financer les différents programmes et projets de développement dans le but d’améliorer le niveau de vie des citoyens ». Cependant, il a fait remarquer que, » dans beaucoup d’occasions, chercheurs et spécialistes, n’ont pas manqué d’insister sur la nécessité de passer vers la transition énergétique ». Ce qu’il explique que « cela signifie une orientation des investissements vers  les énergies renouvelables qui sont une alternative capable de répondre aux besoins en énergie d’un pays aussi vaste que le notre qui a une importante superficie lui conférant d’énormes possibilités, dans ce domaine  de l’énergie propre», a-t-il précisé ajoutant  que « les potentialités de l’Algérie lui permettent largement de satisfaire tous ses besoins et en même temps exporter cette forme d’énergie propre et renouvelable vers d’autres pays ».Le recteur a laissé entendre que les fluctuations des cours mondiaux et les orientations des nouvelles technologies s’éloignent de plus en plus des formes d’ énergie conventionnelle ,déstabilisant dans leur sillage toute l’économie d’un pays et par suite, la mise en échec de la réalisation de ses programmes de développement. M. Belhakem Mustapha a exhorté tous les conférenciers présents à des débats et discussions constructives susceptibles d’enrichir la réflexion générale sur les voies et moyens à mettre en œuvre, sous formes de recommandations utiles, pour activer véritablement, la transition vers les énergies nouvelles, renouvelables.

Y.Zahachi
Vendredi 21 Février 2020 - 16:06
Lu 514 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 11-07-2020.pdf
5.17 Mo - 10/07/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+