REFLEXION

TRIBUNAL DE SIDI M’HAMED : Ouyahia et Zoukh auditionnés

L’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia et l’ex-wali d’Alger Abdelkader Zoukh se sont rendus aujourd’hui, dimanche 9 juin peu avant 15h00, au tribunal de Sidi M’hamed, a-t-on constaté sur place. Alors que toute la presse s’attendait à l’arrivée de Mahieddine Tahkout, qui sera entendu dans le cadre d’une enquête sur l’octroi d’indus avantages par l’ANDI, ce sont Ahmed Ouyahia et Abdelkader Zoukh qui arrivent.



Huit ministres devaient comparaître ce dimanche devant le tribunal de Sidi M’hamed pour des affaires liées à l’octroi de marchés publics et privilèges au groupe Tahkout. L’ex- Premier ministre, Ahmed Ouyahia, est le premier à être auditionné. L’ex-wali d’Alger, Abdelkader Zoukh fut aussi convoqué,  et est passé devant le juge dans l’après-midi d’hier. A ceux-là s’ajoutent des dizaines de témoins, notamment des cadres de l’Office national des œuvres universitaires (ONOU), de l’Entreprise du transport urbain et suburbain d’Alger (Etusa) et de l’Agence nationale de développement et de l’Industrie (ANDI). Ces anciens hauts responsables seront interrogés sur des faits relatifs à plusieurs dossiers de marchés et de privilèges relatifs à l’investissement. Ahmed Ouyahia est arrivé au Tribunal de Sidi M’hamed d’Alger pour comparaître devant le juge d’instruction, a rapporté l’ENTV, sans donner d’autres détails. Aussi, Abdelkader Zoukh, ancien wali d’Alger, a quitté le tribunal de Sidi M’Hamed après une nouvelle comparution devant le juge d’instruction, a rapporté, également, l’ENTV, sans plus de détails. Pour rappel, l’ex-Premier ministre avait été auditionné par le procureur général du même Tribunal dans le cadre de l’enquête sur l’homme d’affaires Ali Haddad, qui est incarcéré à la prison d’El Harrach depuis début avril. Le 26 mai dernier, le Parquet général de la Cour suprême annonce avoir « reçu, ce dimanche 26 mai, du procureur général de la Cour d’Alger, le dossier des procédures relatives aux poursuites contre un groupe d’anciens membres du gouvernement, poursuivis « pour des faits punis par la loi relatives à la conclusion de marchés publics et de contrats contraires à la réglementation et les lois en vigueur ». Parmi les personnes poursuivies figure Ahmed Ouyahia.

Ismain
Dimanche 9 Juin 2019 - 20:45
Lu 673 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 26-06-2019.pdf
3.61 Mo - 25/06/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+