REFLEXION

TIARET : Plus de 5.000 autorisations de fusils de chasse délivrées en 2 ans

Dans un cadre visant une réglementation des procédures régissant l'autorisation du port de fusils de chasse et aussi le droit d'acquisition, une instruction de l'ex-wali de Tiaret stipulant un cautionnement d'un million de dinars, illustré par la possession d'un relevé bancaire, reflétant la possession en bonne et due forme du montant exigé, a ralenti la grande ruée vers les demandes de fusils de chasse.



Selon les services de la réglementation générale que nous avons joints, ces derniers nous ont déclaré, qu'ils sont destinataires de plus de 150 dossiers quotidiennement et que plus de 5.000 autorisations ont été délivrées aux demandeurs durant les 2  dernières années. Nos sources ajoutent que l'importation de fusils de chasse et pour des raisons sécuritaires a été gelée depuis 2001,un mobile qui a accentué les ventes clandestines, comme cela a été confirmé par les différents rapports des services de sécurité, reflétés par des centaines de saisie de fusils de chasse, comme nous l'avons rapporté dans nos différentes éditions  antérieures.  Faudrait-il rappeler entre autres que suite aux nombres de personnes qui se présentaient en grandes foules devant l'entrée du siège de la wilaya, lesquelles revendiquaient le droit à l'acquisition de fusils de chasse et pour éviter ces genres de rassemblements, l’instruction d'obligation de possession d'un relevé de banque d'un montant d'un million de dinars, a été  perçue comme une entrave à la constitution du dossier d'acquéreur. Cette instruction, née comme appréciation visant la réglementation de la circulation, d’armes à feu, a été vivement contestée par les demandeurs. Pour rappel, et en dépit des mesures de récupération d'armes à feu, auprès de certaines personnes, à l'exemple des G.L.D et gardes communaux, l’on constate, selon des milieux sécuritaires, la circulation d'armes de guerre qui sont minutieusement recensées par l'armée nationale populaire au niveau du commandement opérationnel. L’on apprend que des centaines d'armes de guerre font objet d'autorisation de port.

Abdelkader. Benrebiha
Mardi 30 Juin 2020 - 16:54
Lu 205 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 14-07-2020.pdf
3.8 Mo - 13/07/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+