REFLEXION

TENANT COMPTE DES CONDITIONS SANITAIRES : Retour graduel aux bancs des universités

Le Conseil des ministres, présidé par visioconférence par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a mis encore une fois l'accent sur un retour graduel aux bans des universités prenant en ligne de compte la réunion de toutes les conditions sanitaires.



Il a, à cet effet, insisté sur la prise en compte du "besoin d’étaler dans le temps le retour aux cours en tenant compte des impératifs liés aux conditions sanitaires et de leur évolution sur le terrain", selon les termes du communiqué rendu public à l'issue du Conseil. Afin d'être au rendez-vous de la rentrée 2020-2021, un protocole sanitaire a été mis en place dans le contexte de la pandémie de coronavirus Covid-19, par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. Ce protocole a été présenté aux partenaires sociaux, expliquant en détail les points importants sur lesquels les chefs d'établissements doivent se baser pour l'organisation de la reprise des cours et de la pédagogie dans ses différentes facettes (évaluation, concours et examens). Selon le document, les chefs d'établissements sont habilités à apprécier la situation propre à leurs établissements et à prendre les mesures idoines et ce, en se basant sur le mode opératoire "cadre" et également en se concertant avec les responsables pédagogiques, ceux des œuvres universitaires et avec le soutien des autorités locales. Le ministère propose, dans ce cadre, l'organisation des enseignements à distance (cours et travaux dirigés)  pour terminer l'année en cours, la réservation de l'enseignement en partiel lorsque les conditions le permettent (les sections ou groupes des étudiants sont établis de manière nominative et bien programmés) et la réduction du temps pédagogique (1h pour les cours, 1h pour les TD et 2h pour les travaux pratiques). Il est recommandé, également, concernant le transport une charge maximale de 25 étudiants par bus en assurant plusieurs rotation par jour jusqu'à 18h. Les œuvres universitaires mettront à la disposition des étudiants plus de 6.000 bus. Concernant les inscriptions administratives des nouveaux bacheliers, le ministère a fait savoir que le protocole provisoire propose une procédure d’inscription à distance. Pour ce qui est des mesures sanitaires, il est suggéré la prise de température systématique à l'accès de l'université, le port obligatoire du masque, ainsi que la mise à disposition de gel hydro-alcoolique. De même, il est revenu sur la nécessité d’ouvrir la formation pour le master et le doctorat à tous les étudiants qui le souhaitent, sans sélection préalable, notamment en recourant à l’enseignement à distance qui peut être une formule appropriée à condition qu’elle soit soutenue par les moyens technologiques et satellitaires nationaux. Aussi, a-t-il rappelé l’importance de raccorder l’université à l’économie réelle avec la possibilité de prestation effective en faveur de ses différents segments.

Ismain
Lundi 10 Août 2020 - 16:38
Lu 246 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 24-09-2020.pdf
3.86 Mo - 23/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+