REFLEXION

SPECULATION A ORAN : Le sac de semoule à 3500 DA



 Depuis quelques jours à Oran, le prix d’un sac de grosse  semoule de 25 kg est cédé par certains commerçants à 3200, voire 3500 DA. Quelques jours auparavant, les mêmes quantités ont été vendues à des prix bien inférieurs. Des citoyens de la commune de Bir El-Djir  rencontrés récemment à la cité Belgaid , alors qu’ils étaient à la recherche d’un sac de semoule se sont plaints de l’augmentation de ce produit chez les vendeurs de cette importante commune. Signalons qu’Oran est alimentée par une seule minoterie produisant de la semoule, à raison de 440 tonnes par jour. Un commerçant consulté à propos de cette pénurie dira « ce sont les vendeurs occasionnels de chamia ainsi que les pâtissiers et boulanger qui sont à l’origine de cette pénurie, ils ont acheté tous les stocks qui étaient disponibles avant l’interdiction aux minoteries de produire ce type de semoule. ». Un distributeur de farine et semoule indiquera pour sa part que , « Les commerçants de la wilaya d’Oran ne peuvent plus s’approvisionner en semoule auprès des minoteries des autres wilaya, telle que celle de Ouled Mimoune dans la wilaya de Tlemcen, ou encore celle de la wilaya de Saida ou autres, le ministre du commerce a interdit ces transactions. Selon ses directives chaque minoterie n’approvisionne que les commerçants domiciliés dans la région où elle se trouve ». Le directeur du commerce de la wilaya d’Oran, a relevé que « la wilaya d’Oran ne compte qu’une seule minoterie produisant de la semoule, à raison de 440 tonnes par jour. ». Sauf que cette minoterie ne produit que la semoule fine et moyenne. Sur le marché noir, la semoule grosse est quasiment introuvable, et si on la trouve on doit la payer au prix fort, à raison de 3500 D.A le sac de 25 kg. Sachant qu’en temps normal soit hors pénurie ce sac est au prix maximal de 1000 DA. Chose qui crée inévitablement la hausse des prix chez les commerçants qui, dans certains cas, profitent de l’occasion pour faire plus de bénéfices», a expliqué un citoyen de la commune. Un dispositif a été mis en place à Oran pour assurer un approvisionnement équitable et régulier en semoule au profit des populations en cette période de confinement qui enregistre une demande croissante sur ce produit de première nécessité, a-t-on appris auprès de la direction des services agricoles (DSA). »Ce dispositif a été mis en place par les pouvoirs publics pour assurer un approvisionnement régulier en semoule au profit des citoyens des différentes régions et pour lutter aussi contre la pénurie et la spéculation ».Dans ce cadre, les autorités de la wilaya ont instruit les coopératives de céréales et de légumes secs (CCLS) d’approvisionner les différentes minoteries de la wilaya en blé dur de façon à leur permettre de produire plus de semoule et le distribuer régulièrement pour les populations des différentes régions. »Ces décisions ont été prises suite à la forte demande enregistrée ces derniers jours sur ce produit de première nécessité. Donc ce dispositif permettra d’assurer un approvisionnement régulier et luttera contre la pénurie et la spéculation».          

Medjadji H.
Mercredi 20 Mai 2020 - 20:12
Lu 848 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 28-05-2020.pdf
6.56 Mo - 27/05/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+