REFLEXION

SIDI BEL ABBES : Après le scandale de Ras El-Ma, la mairie restée fermée



Depuis l'annonce, la fin de semaine dernière, du scandale immoral dont le maire est le principal mis en cause, la gestion de l'APC  serait au centre d'une polémique sans précédent, apprend-on de sources proches. Après les sit-in organisés pacifiquement mercredi et jeudi derniers, par des dizaines de jeunes citoyens de la ''ville garnison " qui ont  réclamé le départ sans condition de l'indélicat P/APC  ainsi que sa comparution devant le tribunal, la décision de sa suspension par le wali de Sidi Bel Abbès n'a pu été satisfaisante pour les empêcher ce dimanche,  de  se rassembler encore une fois, devant le siège de la mairie  pourtant fermée.  ''Ce maire malhonnête perdu de vue, lançaient certains d'entre eux, circulerait en toute impunité dans la ville sans pour autant faire l'objet d'une arrestation et  d'une présentation inéluctable par devant le procureur près le tribunal".                  

 

M N
Dimanche 24 Juin 2018 - 18:29
Lu 1224 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma