REFLEXION

SAYADA (MOSTAGANEM) : La Police démantèle un réseau de trafic d’armes à feu

Au cours de jeudi, 03 décembre 2020, le directeur de la sûreté de wilaya de Mostaganem, M. Hammoudi Mahmoud a révélé devant la presse que : « dans le cadre des efforts consentis par nos services de la police judiciaire, dans le domaine de la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, en particulier celle du crime organisé, en matière de sécurité urbaine extérieure mes services de la sûreté urbaine des services extérieurs de Sayada ont utilisé des techniques spéciales de recherche et d'investigation ,prévues par le code de procédure pénale ».



Le directeur de la sûreté de wilaya ajouta « ,face à ce type de délit qui a duré 7 mois d’investigations, suivies en permanence par  le procureur de la République, près le tribunal d'Ain Tèdeles, ont pu mettre fin à l'activité d'un dangereux réseau criminel de trafic d’armes à feu et des drogues ,dures et douces, dont l'activité s'étend à plusieurs wilayas du pays en  utilisant  la région de Relizane comme base de son activité criminelle ». Le chef de la Police de Mostaganem a précisé que :  « L’opération  en question s'est déroulée le 30 Novembre 2020, suivant un plan de sécurité élaboré qui s'est appuyé sur la rapidité d’intervention et de professionnalisme et qu’elle a abouti à l'arrestation de sept (07) personnes âgées de 35 à 65 ans des wilayas de Relizane et Chlef, notamment  à la saisie de sept (07) Pistolets semi-automatiques et munitions réels, classés selon l'ordonnance 97-06 du 21 janvier 1997, relative au matériel de guerre, aux armes et aux munitions. En plus, il a été saisi également une quantité de 740 grammes de poudre blanche, dont un échantillon a été envoyé au laboratoire scientifique de la police pour analyse ainsi que 193 grammes de « kif traité » .Dans le même contexte , M. Hammoudi, a indiqué que, quatre (04) véhicules de tourisme immatriculés aux wilayas de Tlemcen, Chlef et Relizane, ont été également saisis au cours de cette même opération. Le responsable de la sureté urbaine de wilaya de Mostaganem a conclu, dans son communiqué que « les personnes de ce réseau criminel sont accusés de formation d'une association de malfaiteurs, d’acquisition, possession, commerce, port, transport et importation d'armes à feu et de munitions réelles ,sans permis de détention légale, possession illégale de drogues  à des fins commerciales ainsi que leur transport et stockage. Cette opération fait l’objet d’un dossier de poursuites judiciaires dressé et transmis à M. le procureur prés le tribunal d'Ain Tedelès par devant lequel ont été présentés les mis en causes dans cette affaire »

Younes Zahachi
Vendredi 4 Décembre 2020 - 15:11
Lu 469 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma