REFLEXION

SAHARA OCCIDENTAL : Le ministre marocain des AF se moque de l’Algérie



Le ministre marocain des Affaires étrangères Nasser Bourita s’est moqué de la diplomatie algérienne suite à l’épisode de l’ouverture du consulat ivoirien dans la ville occupée de Laâyoune, au Sahara occidental. Le responsable marocain a usé d’ironie pour s’en prendre à l’Algérie qui a réagi, il y a une dizaine de jours, dans un communiqué, suivi plus tard par le rappel de son ambassadeur à Abidjan pour consultations. Selon le site Yabiladi, qui reprend la déclaration de Nasser Bourita, ce dernier a invité l’Algérie à préparer des communiqués et rappeler ses ambassadeurs. Ironique allusion à la réaction de l’Algérie suite à la démarche de la Côte d’Ivoire que l’Algérie a accusée de violation du droit international. « Celui qui se prépare à rédiger des communiqués et rappeler son ambassadeur pour consultation doit continuer sur cette voie », a indiqué le responsable marocain, sans citer l’Algérie. Il profitera d’un point de presse avec son homologue burundais pour dire sa satisfaction que trois régions de l’Afrique soient représentées diplomatiquement dans les grandes villes de “la province”, comprendre le Sahara occidental. Pour lui, c’est une preuve de plus que les Africains considèrent le Sahara occidental comme une province du Maroc.  

Ismain
Lundi 2 Mars 2020 - 15:26
Lu 713 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 22-10-2020.pdf
3.16 Mo - 21/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+