REFLEXION

Rezzig rattrapé par un post facebook de janvier dernier



Selon le site Algérie 1 qui rapporte l’information, l'avocat Mokrane Ait Larbi a annoncé mercredi son intention de s'en remettre finalement au président de la République, au sujet des propos diffamatoires du ministre du Commerce Kamel Rezzig, qui l'avait qualifié, lui, maitre Mustapha Bouchachi, Zoubida Assoul et  Samir Belarbi de "Fils de Harkis"  dans une publication sur Facebook, datant du mois de  janvier 2020. "Dans un article publié le 08 septembre dans les colonnes d'El-Khabar, j'ai dénoncé ce qu'avait publié le ministre du Commerce Kamel Rezzig qui avait qualifié des enfants de Chahids de -Fils de Harkis-", écrit l'avocat, expliquant que "je devais d'abord consulté les autres personnes citées avant de déposer plainte contre le ministre qui a porté atteinte à la réputation de martyrs de la Révolution et face aux silence des autres concernés, je considère que l'affaire ne me regarde pas seul, mais tous les Algériens". Visiblement déçu, selon la source, par l’indifférence , notamment de Mustapha  Bouchachi et Zoubida Assoul, Ait Larbi a donc décidé de "laisser  l'affaire entre les mains du président de la République , en vertu de sa fonction qui lui fait obligation de défendre la mémoire de ceux qui ont sacrifié le plus cher , y compris leurs vie, pour prendre les mesures idoines  à l'égard de ce ministre qui , de propos délibéré, s'est attaqué à ce qui est de plus sacré pour les algériennes et les Algériens". Rappelons qu’en mars 2019,   Mokrane Ait Larbi qui fut directeur de campagne d’Ali Ghediri, candidat à la présidentielle d’avril 2019 (élection annulée), avait décidé de se retirer du processus électoral, en laissant au candidat le choix de décider de la suite à donner à sa candidature. « J’ai décidé de me retirer du processus électoral en cours, pour continuer à activer, parmi les Algériennes et les Algériens en lutte, au service de notre pays. Quelle que soit la position qu’adoptera Ali Ghediri, je la respecterai », telle est la décision annoncée à l’époque par Ait Larbi dans un communiqué. Ali Ghediri, s’en est pris frontalement à Mokrane Ait Larbi, son ex-directeur de campagne dans une vidéo publiée sur son compte Facebook, après la ‘’désertion’’ de ce dernier.

Réflexion
Mercredi 30 Septembre 2020 - 16:19
Lu 285 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-10-2020.pdf
2.89 Mo - 19/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+