REFLEXION

Renault Algérie licencie 476 salariés



La direction du constructeur de Renault Algérie production d’Oued Tlélat a décidé, en commun accord avec le syndicat de l’entreprise affilié à l’UGTA, d’appliquer un plan social qui prévoit le licenciement économique de 476 travailleurs, rapporte une source médiatique. En application d’un plan social d’un commun accord de la direction du constructeur et du syndicat de l’entreprise affilié à l’UGTA, Renault Algérie production d’Oued Tlélat a prévu le licenciement économique de 476 travailleurs, 200 contractuels dont les contrats son arrivés  à  terme et le maintien de 500 salariés en chômage technique. Cette décision intervient après plusieurs mois d’inactivité au niveau de l’usine de Renault Algérie production d’Oued Tlélat, mettant en doute le sort de ses 1200 travailleurs. Selon la même source, « les travailleurs licenciés ouvrent  droit à une indemnité de départ de trois mois de salaire par an pour les opérateurs et un mois et demi par an pour les managers », à cet effet, « ils doivent prendre attache avec leur ancienne direction, à partir de ce 22 novembre, pour signer le relevé de leurs indemnités de départ ».

Réflexion
Mardi 24 Novembre 2020 - 14:57
Lu 408 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma