REFLEXION

ORAN : Première visite du nouveau wali des projets structurants

Le nouveau wali d’Oran Abdelkader Djellaoui, a entamé jeudi une visite de travail et de contrôle dans plusieurs quartiers périphériques de la wilaya d'Oran pour superviser de visu les taux d'avancement des différents projets structurants en cours de réalisation, à l'image de celui de la bretelle reliant le port d’Oran-autoroute «Est-Ouest» qui figure parmi les plus importants projets du secteur des travaux publics avec un taux d’avancement de 80%.



Une fois livré, ce projet permettra de désengorger le trafic routier des poids lourds, facilitera la circulation à travers les différents axes de la ville, avec une esthétique moderne selon les normes adaptées de cette dernière. Par la suite, le chef de l'exécutif a visité le chantier de la nouvelle aérogare de l’aéroport international d'Oran Ahmed Benbella. Ce grand projet accuse des retards importants dans sa réalisation, fort heureusement  actuellement « les travaux de réalisation ont atteint   un taux exemplaire de 95%, selon le chef du  projet, qui nous a indiqué qu'il ne reste  que le revêtement et  la réception des équipements pour sa livraison ». Ainsi, après avoir inspecté toutes les parties de ce nouvel aérogare  dont la réception est prévue le  mois de juin 2020, pour passer ensuite aux essais techniques, une opération qui  nécessite environ deux mois sachant que plusieurs dates avaient déjà été avancées, mais non  respectées. Cette nouvelle aérogare, est dédiée au trafic aérien international, sera réceptionnée, selon les standards internationaux avec  des avancées technologiques de haut niveau. Il s’agit d’un projet, qui sera d’un apport considérable pour la wilaya d’Oran, sachant que la ville d'El Bahia devra accueillir pour l’année 2021 les jeux méditerranéens. A cet effet, il est plus qu’impératif que ces projets lancés soient réceptionnés si l’on veut qu’Oran donne l’image attendue pour ces jeux. La  mise en service de cette nouvelle aérogare, d'une  capacité de traitement de 3,6 millions de passagers par an 2,5 fois plus que l’actuel aéroport, expliquera-t-on lors de cette visite. Le projet, lancé début 2013, s'étale sur une superficie globale de plus de 43.000 m² dont 15.000 m² bâtis. Deux pistes d'une largeur de 45 m et d'une longueur respective de 3.660 et 3.000 m constitueront l'aire d'atterrissage. D'autre part, les responsables de l'EGSA d'Oran comptent donner un « look » particulier à la nouvelle aérogare, en l'érigeant en bâtiment intelligent avec une haute performance énergétique. D’autres projets ont été visités par le wali d’Oran à l’instar de la modernisation du téléphérique d’Oran.

Medjadji H.
Vendredi 27 Septembre 2019 - 17:14
Lu 3592 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 24-09-2020.pdf
3.86 Mo - 23/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+