REFLEXION

ORAN : Des constructions et des extensions illicites démolies à Kristel



Suite au constat amer, et la proportion alarmante  du squat des espaces publics recensés au niveau de la zone d'extension touristique de Kristel dans la commune de Gdyel, une vaste opération de démolition a été lancée avant hier par les autorités locales de l'APC de Gdyel visant des habitations et des extensions illicites, qui ont été érigées  sur la zone d'extension touristique  de Kristel, ce qui, d'ailleurs contraint les élus locaux à prendre les mesures qui s'imposent pour lutter contre ce phénomène du squat des espaces publics érigés au niveau de la plage ‘Sidi Moussa' en compagnie d'autres en voie de construction, à l'entrée du port. Cette action vient à point, suite aux directives du wali d'Oran, portant sur l'éradication de toutes les habitations illicites et les extensions anarchiques. Selon la directrice de l'Urbanisme M. Merabet, plusieurs habitations illicites érigées à proximité du cimetière de Benfréha avaient été rasées par les services de la daïra de Gdyel. Trois extensions et des fondations servant à abriter de futurs garages à bateaux et petites embarcations, avaient été aussi rasées à la plage de Sidi Moussa, dans le village balnéaire de Kristel. Plusieurs autres habitations érigées illicitement dans la zone forestière dite Tazdawet avaient été aussi démolies. L'une des constructions avait été réalisée sur une superficie de plus de 1.000 m², sur un terrain dans la nouvelle zone d'activité de Gdyel. Pour ainsi dire, ces opérations de démolition vont se poursuivre à travers toute la wilaya d'Oran. Dans la daïra de Gdyel, 15 habitations de fortune érigées, à quelques mètres de la plage de Kristel, avaient été démolies, dernièrement par les services de la daïra. L'opération avait ciblé les lieux-dits ‘Gouadis' et ‘Derdaza' où les squatteurs avaient érigé leurs habitations. Celles-ci servaient de résidences secondaires. Selon  Mme Merabet, une opération de démolition visant une clôture de 300 m sur les hauteurs de Kristel avait été lancée, ainsi qu'à la cité ‘1.500 logements' sociaux, où des  extensions d'habitations ont été aussi rasées. Les habitants ont squatté carrément l'espace public, une situation qui allait se généraliser à d'autres logements, ce qui a contraint les responsables locaux à prendre les mesures qui s'imposent. Un travail de fond a été mené dans ce sens, indique-t-on de sources proches de notre même interlocutrice   qui nous a  affirmée qu'il faut être vigilant en identifiant toute nouvelle construction érigée illicitement au niveau de ces zones d'extensions touristiques. Et en dernier lieu, trois maisons non réglementaires érigées,  sur la bande côtière des plages d’Ain Defla et Sidi Moussa, dans la zone de Kristel ont été démolies, et ce, dans le cadre de la lutte contre les constructions illicites qui viennent de prendre de l'ampleur au niveau de l'ensemble des côtes balnéaires de la wilaya d’Oran.              

Medjadji H.
Lundi 11 Février 2019 - 17:51
Lu 254 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 19-08-2019.pdf
2.78 Mo - 18/08/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+