REFLEXION

ORAN : Des cartes de résidence européennes vendues à 3.000 €

Les services des renseignements généraux et ceux de la police judiciaire appartenant à la sûreté de l’aéroport international Ahmed Benbella d’Oran, ont réussi en fin de semaine dernière, à démanteler un gang international spécialisé dans la falsification des documents officiels.



En effet, ce réseau composé de plusieurs individus de différentes nationalités, y compris algérienne, falsifiait des cartes de résident et des cartes d’identité européennes d’un certain nombre de pays européens, à l’instar de l’Espagne, la Belgique, la France ainsi que le Canada. L’affaire remonte au mois de juin dernier lorsqu’un des enquêteurs a pu infiltrer le réseau grâce à un contact noué avec un des suspects, en feignant de vouloir acquérir frauduleusement un document officiel. Le but étant de mettre la main sur l’ensemble des éléments dudit gang, sachant qu’il était extrêmement difficile de distinguer un document authentique d’un document falsifié. Dès leur arrivée à l’aéroport Ahmed Benbella d’Oran en provenance d’Alger à l’heure convenue, le procureur de la République près le tribunal de Es Senia (Oran) a été saisi pour intervenir et surprendre en flagrant délit de fraude les deux éléments. Selon nos sources, il s’agit de deux individus d’un certain âgé originaires de la wilaya de Blida et d’Alger. Après leur audition, il s’est avéré qu’ils appartiennent à un réseau international composé de trafiquants de différentes nationalités, entre autres tunisienne, italienne et française. D’après nos sources, les faussaires se donnent rendez-vous en Tunisie pour discuter de leurs plans, collecter les dossiers et les demandes de falsification. Ils promettent à des citoyens désireux de partir en Europe de leur délivrer des documents officiels, dont des visas, des passeports et des cartes d’identité à 3.000 euros. Notons que les deux individus en question n’ont jamais quitté le territoire national, dont l’un d’eux était en possession de 50 cartes d’identité étrangères, des cartes de résidence européennes, des dossiers et des photos de certains jeunes qui souhaitent en bénéficier. L’enquête est toujours en cours.

Ismain
Mardi 14 Août 2018 - 19:47
Lu 834 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-12-2018.pdf
2.77 Mo - 18/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+