REFLEXION

ORAN : Arrestation de dealers et saisie de kif et de psychotropes



L'ensemble des quartiers populeux de la ville d'Oran sont envahis par la commercialisation des psychotropes et du kif traité, même les CEM et les lycées ne sont pas épargnés par ce trafic de drogue qui est entrain de prendre de l'ampleur à Oran, et il ne se passe pas un jour, où les éléments de la brigade de gendarmerie et de police ne tombent sur ces bandes organisées spécialisés dans la commercialisation de stupéfiants et de produits psychotropes. Quatre membres du groupe ont été arrêtés lors d'une opération de contrôle et 43 grammes de résine de cannabis a été saisie ainsi qu’une somme d’argent estimée à 63.000 dinars. L’opération d’interpellation est intervenue suite à des informations  parvenues aux  enquêteurs lors de leurs investigations, notamment sur l’identité et les activités des mis en cause. Un premier suspect âgé de 63 ans, déjà connu des services de police en raison de ses antécédents judiciaires, a été arrêté, alors qu’il activait au niveau du quartier d’Eckmühl où il fourguait son poison dans le milieu des jeunes. La perquisition de son domicile a permis aux enquêteurs, la découverte de 16 bâtonnets de kif et une plaquette de comprimés psychotropes en plus d’une somme de 42.000 dinars. Les investigations ont fait savoir que le mis en cause utilisait un mineur pour revendre sa marchandise, moyennant une contrepartie financière de l’ordre de 15.000 dinars. Deux autres complices âgés de 35 et 54 ans ont été arrêtés à leur tour. Une fois la procédure terminée, tous les mis en cause ont été présentés par devant le magistrat instructeur près du tribunal de la cité Djamel pour les chefs d'inculpation de trafic de drogue et de psychotropes, ont fait l'objet de détention préventive en attendant leur comparution en audience. Toujours dans  le même cadre de lutte contre le trafic de stupéfiants, les éléments de la 17ème sûreté urbaine ont procédé à l’interpellation d’un dealer qui activait au niveau du quartier populaire de St Pierre. Le mis en cause âgé de 49 ans, était déjà surveillé par les éléments de police. La perquisition de son domicile a permis la découverte de 20 barrettes de résine de cannabis prêtes à la revente ainsi que 26 comprimés psychotropes et une arme blanche. Le mis en cause a été écroué par le magistrat instructeur près le tribunal d'Oran. Au niveau de sûreté de daïra d’Es-Sénia, les éléments de police judiciaire étroite en collaboration avec leurs collègues de la 27ème sûreté urbaine ont procédé à la neutralisation de trois dealers et à la saisie de 106 comprimés psychotropes et des armes blanches. Les trois mis en cause ont été présentés et écroués par le magistrat instructeur près le tribunal de la daïra d'Es-Senia pour les griefs qui leur ont été reprochés.    

Medjadji H.
Lundi 9 Décembre 2019 - 15:57
Lu 405 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 22-01-2020.pdf
3.96 Mo - 21/01/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+