REFLEXION

ORAN : 26 ‘’harraga’’ interceptés au large de Cap Falcon



Après une si courte accalmie qui n’a duré que quelques mois, le phénomène de la ‘’harga’’ semble reprendre de nouveau. Dans la matinée de lundi dernier, 26 ‘’harraga’’ ont été interceptés par des gardes-côtes, alors qu’ils tentaient de rejoindre les côtes ibériques à bord d’embarcations de fortune.  Composés de  deux groupes de candidats à l’émigration clandestine, chacun à bord d’une embarcation de fortune, les ‘’clandestins ‘’ ont été interceptés alors qu’ils se trouvaient au large de Cap Falcon, dans la commune balnéaire d’Aïn El Turck. Le premier convoi comprenait 12 ‘’harraga’’, dont  3 femmes  et une mineure. Ils étaient tous à bord d’un bateau de plaisance en polyester avec moteur. Ils se trouvaient à 7 miles au nord-ouest de Cap Falcon quand ils ont été interceptés. Le deuxième convoi comprenait un groupe de 14 ‘’harraga’’, à bord d’une embarcation de fortune. Les gardes-côtes sont parvenus à les intercepter alors qu’ils se trouvaient à 16 miles au nord de Cap Falcon. Une fois les deux embarcations arraisonnées, les candidats à l’émigration clandestine ont été remis aux éléments de la gendarmerie nationale.    

Smain
Mardi 20 Août 2019 - 18:49
Lu 399 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 19-09-2019.pdf
3.6 Mo - 18/09/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+