REFLEXION

Mesra et la mafieusie des 3 devis !



Mesra et la mafieusie des 3 devis !
Moul firma, devant le siège de la commune de Mesra, regardait un vieillard assis sur le banc depuis si longtemps, que sa silhouette avait pris le gris du banc. Avec sa longue barbe blanche qui lui donnait le profil d’un revenant..., les fonctionnaires de la commune, défilaient devant lui sans lui jeter le moindre regard, comme s’ils le confondaient avec un clochard. Bien que la sagesse émane de son visage, sa pauvreté le trahit et les employés le voyaient comme un mendiant. Il regardait un agent municipal occupé à échanger des rires avec son ami, croyant que quelqu’un deux allait enfin se charger de sa demande ...Hélas, le pauvre,  n’est ni entrepreneur, ni fournisseur ni richissime pour les gâter avec quelques sous pour qu’ils courent après lui. Il est là cloué depuis des heures pour solliciter la prime d’aide aux personnes âgées, une petite bourse de 3000 da, qui ne couvre même pas le prix des médicaments de son diabète et de sa tension. Moul Firma, peiné, s’approche du vieillard, avec un sourire réconfortant, il lui dit, ne t’en fait pas , Si El-Hadj, personne n’est à sa place, je les ai vu défiler devant toi comme des mannequins sans que nul ne te vois d'un bon œil, mais gare au retour de manivelle... car, le parfum de la mauvaise gestion de la commune de Mesra commence à se sentir à haut niveau, et ils passeront tous au scanner du ‘’Mandjel’’. Le vieillard leva la tête vers Moul Firma, et lui dit : Mesra qui a été depuis le temps de nos ancêtres protégée par la ‘’Amama’’ de Sidi Bendhiba, s’étouffe aujourd’hui par la cupidité, des ‘’Smasria’’ et les scandales des adjudications du marché hebdomadaire. Moul Firma, ravi d’entendre le vieux partager son opinion, l’informe que sa présence dans ces lieux, entre dans le cadre d’une investigation sur la gestion de cette commune ! Sais-tu mon vieux, que mes informateurs m’ont tout déballé, lui annonce, Moul Firma, enchainant : L’ancien maire de Mesra avait acheté 20 micro-ordinateurs, et une  imprimante ancien modèle pour la somme de près de 400 millions de cts, soit 19,9 millions de cts l’unité (ordinateur), alors que le prix de l’ordinateur ne dépassait guère la somme de 6 millions de cts (PV d’ouverture des devis, N° 05 /12 du 27/02/2012. Le maire (hamiha haramiha) avait conclu ce marché avec un fournisseur résidant dans la commune de Sidi Lakhdar à la wilaya d’Ain Defla, en se cachant derrière, l’option de trois devis des amis du détenteur du marché, une politique mafieuse appliquée par les maires corrompus. Sauf que le lieu de résidence des deux autres soumissionnaires a attiré l’attention de Moul Firma, Bizarrement, ils sont tous les deux de la même commune du premier soumissionnaire, de la commune de Sidi Lakhdar. Le même responsable avait également conclu un marché d’un montant de 192 millions de cts pour l’achat d’équipements d’une station de lavage et graissage au profit du parc communal, toujours avec la méthode des trois devis, PV N° 38 /11 du 22 /07 2011. Ce même fournisseur a facturé également à l’Apc de Mesra, un cric roulant pour le montant de 48 millions de cts, toujours avec l’option des trois devis. Pire encore, le premier soumissionnaire porteur du marché possède un registre de quincaillerie, le 2eme, également quincaillerie et le plus drôle, le 3eme a un registre de Superette ! Service fait, mission accomplie, Dieu merci, l’option des trois devis, demeure encore le parapluie des maires et des directeurs, notre maire de Mesra à la fin de son mandat a acheté une belle voiture à la ‘’craie’’, révèle Moul Firma, avant de quitter le vieillard.

Réflexion
Lundi 7 Octobre 2019 - 18:57
Lu 977 fois
Moul Firma
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 16-10-2019.pdf
3.37 Mo - 15/10/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+