REFLEXION

Merci monsieur le maire



Depuis quelques jours, notre belle ville Mostaganem est en proie à une agitation populaire. La cause ? Le refus de la part du maire de notre ville de servir de la viande, des bananes et de la salade à la mayonnaise,- repas spécifique comme promis par le parti d’Ould Abbes durant la campagne électorale, aux élèves du BAC.
Habitant de longue date cette ville, même si je n’ai pas voté pour ce maire, je voulais le remercier et le soutenir d’avoir refusé les gâteries à ses lycéens, qui a cause de leur Bac, nous avons été privé d’internet pendant trois jours.
 Monsieur le maire a raison, il faut interdire à nos écoliers de manger trop de viande et de la mayonnaise, car ce genre d’aliment est déconseillé par les médecins. Oui, pourquoi en faire une affaire politique , nos enfants sont musulmans ,végétariens de nature .Un enfant qui n'a rien à manger  à midi ou alors juste un morceau de pain  avec une portion de fromage, il  est en mesure d'être attentif en classe et de produire de l’énergie de manière autonome , c’est  dans le sang algérien, et puis le pain sec ou une portion de chocolat  sont ‘’hallal’’ et garantis  par la religion, ce n’est pas comme la viande  distribuée dans les cantines  des pays voisins qui  s'en foutent pas mal de l’éducation . Et puis avec cette campagne de la Viande Halal, il vaut mieux ne pas prendre de risques !
 Je tiens aussi à remercier vivement monsieur le maire pour son courage de vouloir appliquer les lois de la nature, et ce, en se basant sur « pas de chauffage pour les écoliers » c’est normal, il ne faut pas que nos enfants s’habituent à la fainéantise et la paresse, sinon on va avoir sur le dos à l’avenir, une nouvelle génération de retraités anticipés. La faute c’est aux parents, qui laissent leurs enfants sortir sans veste de cuir et sans foulard. Voyons le cas des élèves ‘’russes’’ qui jouent sur la neige et marchent des kilomètres dans une température de moins de 20 degrés, résultat : ils sont là haut et nous sommes toujours en bas.
Pour la surcharge dans les classes, il ne faut pas en faire une histoire, monsieur le maire a raison. Avec ce froid glacial du mois de janvier, il est conseillé la surcharge pour assurer le chauffage arabe, d’ailleurs même, nos grand- mères, durant l’hiver, la nuit, elles rassemblaient toute la famille dans une seule pièce, c.à.d. deux en un, économiser les couvertures et assurer un chauffage collectif. Merci monsieur le maire vous avez fait preuve de bon sens de s'accommoder à toutes les revendications.

 

Belkacem
Mardi 26 Juin 2018 - 21:20
Lu 1225 fois
Entre Nous
               Partager Partager

Entre Nous | Mots pour Maux | Mosta-Scopie