REFLEXION

MOSTAGANEM : Opération ‘’coup de poing’’ de la gendarmerie à la cité Radar

Conformément aux instructions des autorités supérieures de la sécurité et, dans le cadre de la coordination et la coopération opérationnelles entre la gendarmerie nationale et la sécurité nationale, une opération combinée des forces a été entreprise, récemment. Celle-ci a ciblé les tanières de la criminalité, sous toutes ses formes, situées dans des quartiers notamment au niveau de la Cité Wiaam (ex-Radar) dans la commune de Sayada.



Le 20 Novembre 2019,une opération « coup de poing », de grande envergure ,a été organisée et menée conjointement par les forces combinées de la gendarmerie et de la police .Cette opération s’est traduite, sur le terrain, par une descente surprise et musclée au niveau de plusieurs quartiers identifiés comme étant des foyers de criminalité insidieuse ,notamment ceux de la Cité « Radar » ,de la Commune de Sayada. Pour se faire, à noter que cette opération a mobilisé un potentiel humain et logistique considérable dans laquelle étaient engagées les brigades spécialisées comme la brigade cynégétique (des maitres-chiens), la section spéciale d’intervention (SSI)  du corps de la gendarmerie ainsi que la brigade de recherches et d’intervention (BRI) de la Sûreté. Cette opération a abouti à l'arrestation de 03 personnes des deux sexes, dont un mineur et notamment , à la saisie de 33 comprimés d'hallucinogènes « Lyrica » ; d’un montant considérable de monnaies provenant de ventes diverses d’une somme de  810 000,00 DZD, ainsi qu’une somme de  devises étrangères  représentées par :"40 roupies indiennes, 40 dinars tunisiens, 1 dollar américain, 01 dinar saoudien et  20 livres égyptiennes ".En  outre, 03 téléphones mobiles et une quantité de 18 g de « Kif traité » avec des « Talismans » utilisés en sorcellerie, ont été saisis également. Les forces combinées on pu mettre la main, notamment sur un lot d’armes consistant, représenté par 04 épées ; 02 bâtons du type « matrague » ; 01 fusil de chasse factice, utilisé pour des menaces et agressions criminelles. Par ailleurs, dans le cadre  des crimes économiques, il a été découvert et saisi un nombre de 330 flacons de parfum contrefait, de marque « Smart et Mamya »  lesquels ont été saisis. En parallèle à cette action anti-criminalité, des points de contrôle routier ont été dressés et  se sont soldés par l’enregistrement de diverses infractions relatives au code de la route impliquant véhicules et conducteurs. Au final, l’action de descente éclair, avec des moyens importants déployés par les forces sécuritaires combinées, a surpris plus d’un. Toutefois, à noter qu’elle a recueilli une large approbation de la part des habitants de la Cité « Radar », avec un certain soulagement. Ces derniers espèrent  que ce genre d’intervention rapide et efficace, visant l’instauration d’un climat de sécurité durable, devrait se répéter, aussi souvent que nécessaire, jusqu’à l’éradication totale de tout réseau de malfaiteurs.

Younes Zahachi
Vendredi 22 Novembre 2019 - 16:06
Lu 760 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 11-12-2019.pdf
4.94 Mo - 10/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+