REFLEXION

MOSTAGANEM : Les taxis désertent les stations trop tôt



Les habitants de divers quartiers et Cités de Mostaganem, à l’exemple des HLM  Hai Amara Hamida  par exemple, ou encore de  Chemouma  ainsi que des quartiers Est ( Tigditt,600 logts,348 logts, Haï Essalam…etc) vivent un véritable calvaire, en cette période d’’hiver. Les taxieurs qui desservent ces quartiers partent  chez eux très tôt laissant leurs stations quasiment désertes, selon leur humeur en tous cas, après 17 heures, c’est l’angoisse qui étreint les employés de divers établissements administratifs et commerciaux qui attendent en rongeant leur frein. Ce qu’il faudrait dire, c’est de signaler qu’une fois la nuit tombée, les citoyens sont soulagés  de trouver des « taxis clandestins » au niveau de certaines stations à l’abri des regards des autorités, ils rendent un grand service  aux usagers des transports  en comblant  le vide d’un « service public absent ».Aussi, n’est il pas  louable de se pencher vraiment sur ces cas dont beaucoup n’ont pas le moyen de se payer la fameuse licence de taxi qui est louée au prix fort et  souvent, avec une à deux années à l’avance. Certains taxieurs ont laissé entendre que rentrer chez eux tôt est une garantie d’éviter l’aventure de l’insécurité pour quelques dinars en plus .La peur de prendre des risques avec des délinquants  est évoquée par chuchotement par pas mal de taxieurs. Mais, en  tout état de cause, il serait certainement  plus raisonnable de mobiliser pour deux ou trois heures encore les services du transport public de l’ETUM. C’est ce que souhaitent les citoyens qui échouent dans les stations et qui ont peur de  pendre le « taxi clandestin »  par manque d’assurance. Beaucoup de taxieurs ont été assassinés et délestés de leurs voitures et quelques clientes ont été séquestrées par de « faux taxi clandestins » selon ce qui a été rapporté par la presse nationale dans certaines wilayas. Certes, ce sont des cas rares mais, dramatiques quand même. Jusqu'à maintenant aucune décision n’a été prise pour sécuriser les taxieurs et combien faudrait-il de victimes pour  que les choses puissent  bouger  dans le bon sens ;en direction des citoyens, usagers .Un jeune taxieur a même suggéré d’imiter les taxis Américains, offrant une certaine sécurité  avec un grillage de protection  et de séparation entre l’avant et l’arrière du véhicule : ce qui rassurerait le client et le taxieur à la fois et dissuaderait  les délinquants.                                 Y.Zahachi

Y.Zahachi
Dimanche 5 Janvier 2020 - 15:41
Lu 324 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 04-06-2020.pdf
5.5 Mo - 03/06/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+