REFLEXION

MODERNISATION DE L’AEROPORT D’ORAN : Le fils de Yazid Zerhouni cité dans une affaire de corruption



L’Agence France-Presse (AFP)  a indiqué ce mardi que  Amine Zerhouni, fils de Noureddine Yazid Zerhouni, ancien ministre de l’Intérieur (1999-2010), aurait reçu un versement de 12 000 euros de la part d’une entreprise française spécialisée dans les services aux groupes aéroportuaires, Egis Avia. En effet, pour échapper aux poursuites lancées à Paris, en France, la société Egis Avia vient d’accepter de payer une amende de 2,6 millions d’euros. L’affaire concerne des faits de corruption portant sur un marché de modernisation de l’aéroport d’Oran, rapporte l’AFP. « Plusieurs versements en espèce litigieux ont ainsi été repérés par les enquêteurs, dont un paiement de 12.000 euros destiné à Amine Zerhouni, fils d’un ancien ministre de l’Intérieur algérien, Noureddine Yazid Zerhouni », précise l’AFP. L’enquête avait été ouverte à Paris en 2011 sur un contrat à 390 000 euros signé avec une société de consultant domiciliée dans les Iles vierges britanniques. Celle-ci est accusée d’avoir servi à rémunérer frauduleusement des intermédiaires algériens, dont le fils de Zerhouni. Si en France l’affaire est désormais close, Amine Zerhouni risque d’être ciblé par des poursuites judiciaires en Algérie…

Nadine
Mardi 10 Décembre 2019 - 16:35
Lu 12261 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 27-09-2020.pdf
2.6 Mo - 26/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+