REFLEXION

MERS EL-KEBIR CROULE SOUS LES ORDURES ET LES BENNES TASSEUSES EN PANNE : 500 millions de cts de pièces détachées jetés par la fenêtre

La bataille des ordures ménagères est loin d’être gagnée à Mers El-Kébir. Malgré l'attribution d'un bon de commande estimé à 500 millions de centimes de pièces détachées pour les réparations des camions et engins de la collecte des ordures ménagères qui sont en panne au parc roulant de la commune.



Selon les informations qui  nous sont parvenues et qui circulent sur les réseaux sociaux, il y aurait une complicité entre le chef de parc, le magasinier et l'actuel maire, qui sont derrière ce faux bon de commande de pièces détachées qui ne dépassent pas les 50 millions de centimes, du fait que tous les camions et engins sont toujours en panne, et la collecte des ordures ménagères reste toujours problématique dans cette localité, depuis une semaine, le ramassage des ordures ménagères n'a pas vu le jour, pour des motifs de mauvaise gestion de cette APC qui n'arrive plus à retrouver ses marques . Les déchets ménagers sont visibles partout, notamment aux abords des routes menant vers l'autoroute et le quartier Serdina. Même situation aux quartiers Lalla Khedidja  et  El Bassane de la Sonade, où le cadre de vie des habitants est exécrable. Ici et partout ailleurs, les bacs à ordures sont presque inexistants, la plupart ayant été volés ou saccagés. Outre le manque d’éboueurs, l’APC fait face aux pannes répétées de son parc roulant. «On a hérité d’une situation catastrophique. La commune est  déstructurée et tout le  matériel roulant est en panne», dira un représentant du quartier de cette municipalité. Selon lui, la nouvelle équipe aux commandes de l’APC a  prévu une enveloppe financière en conséquence pour l'achat des pièces détachées et  bacs à ordures qui n'ont vu le jour pour des motifs inconnus. Mais la propreté n’est pas une question de moyens uniquement, en cette période estivale de grande canicule, la ville touristique de Mers El-Kebir croule sous les ordures ménagères qui ont défiguré tout le paysage de l'axe d'entrée de la ville. 

Medjadji H.
Lundi 5 Août 2019 - 20:04
Lu 328 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 24-09-2020.pdf
3.86 Mo - 23/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+