REFLEXION

Louh Seif-El-Islam à la barre



Mahieddine Tahkout entraîne dans sa chute inexorable plusieurs ministres et hauts responsables dont les noms ont été cités dans des affaires de corruption. Le procureur général près la Cour suprême a  reçu le dossier de l’ancien SG de la wilaya de Mostaganem, Louh Seif-El-Islam (neveu de l’ancien ministre de la Justice Tayeb Louh) en qualité d’actuel wali de Saïda et de Boukerbila Djeloul, en qualité d’ancien wali de Saïda. Ces personnes seront interrogées sur le projet de l’usine Suzuki à Saïda. Rappelons que l’ex ministre de l’Intérieur et actuel premier ministre, Noureddine Bedoui, avait visité le 26 juillet 2018 le site de l’usine Suzuki du Groupe Tahkout située dans la wilaya de Saida. Accompagné par Mahieddine Tahkout, patron du groupe du même nom, le ministre de l’intérieur avait déclaré sur un tweet que cette “usine assemble 5 modèles et aspire à atteindre un taux d’intégration de 60%”. Il est attendu que l’usine de montage de véhicules de marque “Suzuki”, inscrite au titre de l’investissement privé, puisse générer 500 postes d’emploi. Elle entrera en production durant l’année en cours’’, c’est-à-dire en 2018, avait annoncé Bedoui.

Réflexion
Mercredi 19 Juin 2019 - 19:34
Lu 1214 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 23-07-2019.pdf
3.45 Mo - 22/07/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+