REFLEXION

Les procès de 14 anciens ministres s’ouvrent prochainement



Les procès de corruption impliquant d’anciens ministres, ex-walis et autres anciens responsables de la période du président déchu Bouteflika, son attendus au niveau de tribunal du Sidi M’hamed à Alger, rapporte dimanche,  le quotidien le soir d’Algérie. En effet, la même source indique que  le transfert de ces dossiers, au nombre de 25, au tribunal de Sidi M’hamed est intervenu suite à la décision d’ôter aux anciens ministres et hauts responsables le privilège d’être écoutés uniquement par de hauts magistrats de la cour suprême. Ainsi, 12 ancien ministre, en plus de Chakib Khelil et Abdeslam Bouchouareb en fuite, seront concernés par les auditions au tribunal de Sidi M’hamed, après la transmission de leurs dossiers au niveau de cette juridiction. Il s’agit également de plusieurs ex-walis et de hauts cadre notamment de la  Sonatrach, dont les  deux anciens p-dg ; Meziane Mohamed et Ould Kaddour. Les auditions et instruction dans ces dossiers seront effectuées au niveau des quatorze chambres d’instruction du tribunal de Sidi M’hamed, où un nouveau pôle spécialisé dans les affaires de corruption, y a été créé.

Réflexion
Dimanche 20 Septembre 2020 - 16:34
Lu 262 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-10-2020.pdf
2.89 Mo - 19/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+