REFLEXION

Les logements des responsables, acte 2



Les logements des responsables, acte 2
Curieux de connaitre les noms des autres responsables, venus avec un cartable et une valise dans le cadre d’une fonction à la tête d’une direction ou un organisme, rémunérés et pris en charge aux frais de la princesse et ayant quitté Mostaganem en milliardaires avec une liste de biens immobiliers, Moul Firma presse son ami pour lui divulguer les noms de ces responsables bénéficiaires  de logements à Mostaganem. L’ami à Moul Firma cite 20 directeurs exécutifs sur cette liste maudite par les mostaganémois.  Parmi eux, il y a ceux qui ont quitté Mostaganem et laissé leurs logements fermés. A commencer par l’ex-DAL, dénommé K.M., originaire de Saida, qui a bénéficié d’un F4 aux 72 logements. L’ex-directeur du cadastre a bénéficié d’un F5 aux 32 logements. KM responsable du foncier qui a bénéficié d’un F5 aux 72 logts. L’ex-directeur du contrôle financier, Z.A, a bénéficié d’un appartement aux 72 logements, l’ex-directeur des domaines A.A.T, a bénéficié d’un logt aux 94 logements, et il est propriétaire aussi de plusieurs biens, l’ex-DAS a bénéficié d’un terrain à Kharrouba, l’ex-directeur des transports a bénéficié d’un logt aux 93 logts, l’ex-secrétaire d’un ancien wali a bénéficié d’un F4 aux 94 logements, alors qu’il avait bénéficié aussi d’un logement dans le cadre du FONAL, l’ex-médiateur d’un ancien wali a bénéficié d’un logement F5 au nom de son conjoint aux 72 logements, l’ex-directeur des mines a bénéficié d’un terrain à Kharrouba, l’ex- directeur des travaux publics a bénéficié d’un logement aux 64 logements , l’ex-directeur de l’hydraulique a bénéficié également  d’un logement aux 64 logements, un directeur de la radio a bénéficié d’un F3 à la cité Immo-cnep, un colonel que je croyais anti-Fassad  a bénéficié de deux terrains , une villa à la Salamandre, un lot de terrain à Kharrouba et un appartement à la cité Edimco, et bien sûr , un ancien  secrétaire général de la wilaya qui nous faisait des discours sur l’honnêteté, a bénéficié d’un lot de terrain derrière la daïra et d’un logt aux 64 logts. Moul Firma, sa tête bloqué, ne sait plus quoi dire, déjà la boule au ventre à entendre ces dépassements, il s’enquiert sur la façon de les présenter à ses lecteurs !Moul Firma, déjà , comme tant d’autres sans logement , et il ne le trouvera jamais , il se rappelle du dicton qui dit la vérité ne trouve pas de logements , alors , bien dans son moral, il décide de continuer son histoire avec les pilleurs de logements. Armé de courage, Moul Firma invite son ami à continuer de réciter le conte de l’agence foncière et les 40 voleurs. Son ami, tout joyeux, raconte : l’ancien directeur du cadastre s’est rempli les poches dans l’affaire des terrains de Tahrat, des biens à Arzew, et des pots-de-vin sous table pour valider la demande de modification du permis de lotir pour vendre, les quelque 38 mille m2 retenus comme terrain de servitude( 35m selon la loi ) sur le tronçon Sidi Adjel,  dont le propriétaire a été dédommagé par l’Etat ! A suivre

Réflexion
Dimanche 14 Juillet 2019 - 17:51
Lu 1023 fois
Moul Firma
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-08-2019.pdf
2.78 Mo - 18/08/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+