REFLEXION

LES CITOYENS MANIFESTENT A HASSI MAMECHE : Le départ du maire réclamé

Le vent de la protesta souffle de nouveau à Hassi Mamèche, les citoyens ont manifesté encore, en réclamant le départ du maire et de son conseil qu’ils accusent de passation de marchés publics douteux.



Le dimanche 07 Avril, en matinée, des dizaines de citoyens de Hassi Maméche, dont une forte majorité de jeunes ont organisé une marche pacifique qui a pris son départ de la place publique de la ville  et s’est dirigée vers le siège de la mairie et de la daïra, en demandant le départ du maire  et du chef de daïra, l’ouverture d’enquêtes sur la passation de marchés publics qu’ils jugent si douteux et l’intervention des autorités concernées. Ces protestataires portaient des panneaux et scandaient des slogans, demandant le départ des responsables locaux qui sont à l’origine de la stagnation du développement local de la région. Ces derniers ont accusé le chef de daïra, le président d’APC et le reste des membres du conseil communal, selon les pancartes qu’ils portaient et les slogans qu’ils répétaient, d’avoir bradé le patrimoine foncier de la commune de réaliser des projets douteux et la passation des marchés publics également douteux. Cette  situation si déplorable, semble avoir été à l’origine de la paralysie du développement local de la commune, selon les citoyens en colère. Les citoyens, lors de cette marche pacifique, ont affirmé  qu’ils ont en assez  de cette politique de bricolage et de la fuite en avant émanant du président de l’APC et du reste de ses membres, et demeure à l’origine de cette marche qu’ils ont organisé, en réclamant son départ. Ces derniers ajoutent également que le maire n’a su impulser  à la commune un élan ‘’honorable’’ de développement local   et parvenir à offrir  un meilleur cadre de vie aux citoyens  et ce, depuis son installation. A titre indicatif, l’un des citoyens protestataires, déclare que le problème le plus crucial  que le maire n’a pu résoudre est le logement, sous toutes ses formules  que les citoyens ne cessent de réclamer. D’autres soulèvent l’absence de développement local de la région, qui ne cesse de stagner, la réhabilitation des routes si dégradées, la ‘’hogra’’, la marginalisation de certains douars, l’absence d’emploi et tant d’autres problèmes qui ne semblent point être résolus. Rappelons  que ce mouvement populaire a touché, entre autres, les communes d’Achaacha, Safsaf, Oued El Kheir, Tazgait, Ouled Boughalem, Ain Boudinar, dont les citoyens se sont manifestés en réclamant le départ des maires et  de meilleures conditions d’existence.

Smain
Lundi 8 Avril 2019 - 18:36
Lu 419 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 16-06-2019.pdf
3.63 Mo - 15/06/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+