REFLEXION

LA SALAMANDRE : Les palmiers se fanent, sans le moindre secours



En prévision de la saison estivale, la wilaya de Mostaganem a connu ces derniers jours  une grande opération d’embellissement des routes principales, notamment à la Salamandre où  les autorités locales de la wilaya œuvrent pour achever les travaux en cours afin d’ accueillir les estivants en été,  pour  que la wilaya devienne une destination touristique d’excellence , malheureusement , une image désolante  défigure l’aspect touristique de la corniche de la Salamandre qui est celui   de palmiers qui ont été replantés pour la énième fois  et n’ont pas résisté aux normes climatiques et se sont déflorés rapidement malgré les importantes sommes d’argent qui leur ont été consacrés après leurs acquisitions de diverses régions du Sahara et de l’étranger, ce qui a poussé les citoyens de la wilaya à se poser des questions sur l’état désolant de ces innombrables palmiers qui se sont fanés et qui ont perdu de leur charme, alors qu’il s’est écoulé que peu de temps après leur plantation. Cet état de fait a suscité beaucoup de questionnements autour des services qui ont eu la responsabilité de se charger de l’opération de passation de contrats qui ont couté au trésor public des sommes importantes d’argent, alors que ces palmiers ont été remplacés plusieurs fois sans parvenir à régler définitivement le problème sachant pertinemment que le prix unitaire d’un palmier dépasse les 8 millions de centimes. Selon des spécialistes en la matière, ce genre de palmiers ne peuvent pas résister au climat tempéré de la wilaya, du fait qu’ils ont été acheminés des régions du Sahara qui se caractérise par son climat chaud et sec notamment que l’opération de plantation s’est déroulée durant la saison d’hiver au lieu de la saison d’été, une erreur monumentale commise par les services concernés, sans compter la nature du sol argileux qui empêche les palmiers de grandir contrairement au sol du Sahara en plus de leur besoin en grande quantité d’eau durant la saison des grandes chaleurs.  Malgré que, les spécialistes  ont conseillé au responsable de l’opération de plantation des palmiers d’appliquer les techniques agricoles qui permettront un développement assuré des dattiers pour l’embellissement de l’environnement, mais en réalité c’est autre chose.                                    

G.Yacine
Dimanche 21 Avril 2019 - 19:03
Lu 333 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 22-05-2019.pdf
3.3 Mo - 21/05/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+