REFLEXION

L’ETE DERNIER, IL A SAUVE UNE FAMILLE DE LA NOYADE : Hommage à un brigadier-chef à Mostaganem



C’est grâce au plan bleu mis en place chaque année par la DGSN, dans le cadre de la sécurisation de nos plages, où un poste de police est installé en permanence durant toute la période estivale, pour veiller à la protection des estivants au niveau des  plages, qu’une famille a été sauvée d’une noyade certaine par le brigadier-chef Meziane Abdellah à Sidi El Mejdoub à Mostaganem.  En effet, en date du 30 août 2020 vers 18h30, faisant sa ronde habituelle sur la plage de Sidi El Mejdoub, M. Meziane Abdellah aperçut soudainement 2 personnes en détresse dans la mer. Son instinct de maitre-nageur de formation a déclenché en lui son réflexe de sauveteur et c’est dans un acte de bravoure qu’il n’hésita pas à plonger dans les eaux de la grande bleue, vêtu  de sa tenue  et à une vitesse surprenante, il aborda une fillette d’une dizaine d’années et sa mère en difficulté, qui risquaient la noyade à tout moment. Sans perdre son calme, il a pu sauver ces deux personnes en détresse qui se sont aventurées malgré elles dans  un courant sous-marin, boosté par un vent mistral, les mettant dans une situation dangereuse qui aurait pu leur être fatale. Pour le sauveur, les minutes étaient comptées car elles risquaient de disparaitre sous les eaux. C’est à ce moment-là, que l’alerte fut donnée, et des maitres nageurs de la protection civile sont venus  lui prêter main forte. Si ce sauvetage a donné  ses fruits,  c’est grâce au brigadier-chef ayant des antécédents  de maitre-nageur durant 4 ans et également dans  le sport de water polo qu’il pratiquait, faisant de lui un nageur très expérimenté. Il est à noter également que la sûreté nationale assure dans la formation de son corps, des cours de secourisme et dont les résultats se font connaitre dans plusieurs cas de sauvetage dans des circonstances différentes. Après une discussion, le brigadier nous a affirmé qu’il a en lui 2 qualités qui se sont conjuguées dans ce sauvetage et qui sont le devoir et l’humanité. Il ajouta  que sauver ces deux vies, ça lui a donné une nouvelle vie.             

Belayachi Naboussi
Mardi 29 Septembre 2020 - 15:17
Lu 345 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 22-10-2020.pdf
3.16 Mo - 21/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+