REFLEXION

Karim Tabou victime d’un AVC



Le militant Karim Tabbou a été victime, mardi 24 mars, d’un malaise au tribunal de Ruisseau à Alger. Il a eu un pic de tension l’ayant conduit à des convulsions et une paralysie faciale, selon l’un de ses avocats Abdelghani Badi. En effet, alors que sa sortie de prison était prévue pour aujourd’hui, jeudi 26 mars 2020,  Karim Tabbou reste en prison après sa condamnation  mardi à un an de prison ferme à la Cour d’Alger, a indiqué son collectif des avocats. Mardi, le frère de Karim Tabbou a annoncé via sa page Facebook que le tribunal de Ruisseau a programmé le procès en appel sans même l’informer ni informer le collectif de défense. Le procureur général de la cour d’Alger, Ruisseau, a refusé de recevoir une délégation des avocats de la défense des détenus présents en ce moment, juste après avoir donné l’alerte du procès sans informer les avocats, indique le CNLD.

Réflexion
Mercredi 25 Mars 2020 - 15:57
Lu 1181 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 15-07-2020.pdf
3.96 Mo - 14/07/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+