REFLEXION

JOURNEE NATIONALE DE LA COMMUNE A MOSTAGANEM : ‘’Chaque citoyen aura son mot à dire’’

La date du 18 janvier, coïncidant avec la promulgation du premier code communal algérien en 1967 est, depuis l’année dernière, décrétée "Journée nationale de la commune". A Mostaganem, cette journée est célébrée à travers l'ensemble des communes de la wilaya par des festivités et des activités "renforçant les fondements de la décentralisation, de la démocratie et de la citoyenneté, ainsi que par l'organisation de salons et rencontres sur des thématiques ayant trait à la commune".



En effet, à l’instar de toutes les communes algériennes, Mostaganem a célébré hier 18 janvier 2020, la journée nationale de la commune qui coïncide avec la première promulgation du code communal de 1967. Etaient présents à cette cérémonie,  le wali Rebehi Mohamed Abdennour, les membres de l’exécutif de la wilaya  ainsi que des autorités civiles et militaires. A l’ occasion de  cet évènement, monsieur Belkhoudja, maire de Mostaganem, a accueilli la délégation sur l’esplanade de la mairie, où plusieurs chapiteaux furent érigés pour une présentation de l’activité de plusieurs services de l’APC. Dans la salle des délibérations, le chef de l’exécutif communal  a fait une allocution, se référant à l’histoire  de la commune de Mostaganem, d’avant et d’après l’indépendance. Et cela, tout  en mettant en relief sa place géographique  et socioéconomique précisant comment elle a pu occuper une  place de premier plan. Il est utile de rappeler  que la commune de Mostaganem a été créée en 1848. Vu son importance stratégique en Algérie, Mostaganem a reçu la visite de Napoléon III en 1865. Notons, qu’à un moment de son histoire son port était très important parmi ceux de l’ouest. Mostaganem a été alimentée en énergie électrique qui s’est démocratisée à travers les  foyers de la ville et ce, dés le début de l’année 1924. Il faut souligner que le style architectural de l’actuelle mairie, qui a été inaugurée en 1927, est l’œuvre du grand architecte Montaland. C’est à partir du balcon de cet édifice municipal de Mostaganem, que le 6 juin 1958, le général De Gaulle a salué ‘’l’Algérie française’’, sous-estimant l’attachement des Algériens à leur liberté, croyant que la lutte de nos valeureux combattants et martyrs, allait s’éteindre. L’histoire retient que c’est eux qui ont libéré le pays. En cette occasion, le wali Rebehi et le maire Belkhoudja ont franchi la porte du bureau de ce fameux balcon, mais, cette fois-ci, dans une Algérie libre et indépendante. Enfin, concernant le développement local,  la population de Mostaganem attend de sa commune que règne une vraie démocratie participative pour que chaque citoyen ait son mot à dire dans la gestion de sa commune. Notons enfin que Mostaganem est devenue un pôle touristique de premier plan, où chaque année, plusieurs millions de touristes viennent passer leurs vacances dans une wilaya qui compte 43 plages, leur offrant l’embarras du choix. 

Belayachi Naboussi
Samedi 18 Janvier 2020 - 16:03
Lu 2634 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 28-05-2020.pdf
6.56 Mo - 27/05/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+