REFLEXION

IL ETAIT HIER A MOSTAGANEM : Chakib Khalil... le suspense

Tandis que de nombreux observateurs estiment que Chakib Khalil est le véritable candidat du pouvoir à la présidentielle de 2019, ou cas où le président Bouteflika décide de ne pas se présenter pour un 5e mandat, l’ancien ministre de l’énergie, prolonge le suspense et prône le langage ambiguë.



Après sa traversée à travers des zaouïas du pays, l’ancien ministre de l’Energie, Chakib Khelil, se lance dans une nouvelle aventure économique en alternative à la sortie de crise. Sur son agenda, plusieurs visites officielles sont programmées à travers le pays. Hier, il était à Mostaganem où il a été accueilli comme un important officiel. La candidature supposée de Chakib Khalil est liée à la multiplication de ses visites effectuées à travers les wilayas du pays et ses prises de position, notamment sur la question des 1000 milliards, et ses propositions des solutions économiques pour sortir de la crise et ses positions politiques à l’égard   d’Ahmed Ouyahia. Chakib Khalil, ne craint pas la politique, lui qui s’intéressait auparavant qu’à la question économique, s’exprime publiquement sur la présidentielle de 2019. Interrogé par un internaute sur sa page Facebook, quant à son éventuelle candidature aux élections présidentielles de 2019, Chakib Khelil, n’a ni infirmer ni confirmer la possibilité de se porter candidat. Il a laissé la question en suspens, en formulant une réponse ambiguë : »Dieu sait tout ». De la peur du RND aux inquiétudes des islamistes, le chemin est encore long pour découvrir les intentions politiques du fameux ancien président de l’OPEP, est nul ne peut confirmer ou infirmer les dessous de l’aventure ambiguë de Chakib Khellil.  Le président du parti El-Adala, Abdallah Djaballah n’a pas caché ses doutes et déclare à partir de Skikda que “le pouvoir prépare Chakib Khelil à l’élection présidentielle”. L’ancien ministre qui avait sillonné le pays pour rencontrer des citoyens en faisant le tour des zaouïas du pays, revient à travers l’option économique, et s’aventure dans une seconde traversée du pays pour expliquer ses nouvelles perspectives économiques de l’Algérie. Après sa tournée à Tlemcen, M. Chakib Khalil, est arrivé ce jeudi à Mostaganem, où il a tenu une conférence sur les nouvelles perspectives économiques de l’Algérie. Dans son intervention devant un grand monde, l’ancien ministre de l’énergie, a fait l’éloge de son nouveau programme économique pour relancer l’investissement en Algérie. Sa nouvelle vision de l'innovation, se particularise par la création de l’attractivité de l’investissement étranger des entreprises dans notre pays qui s’élève actuellement à pas plus de 1 milliard de dollars, et est de  3 à 4 milliards de dollars chez nos voisins et la création de deux zones franches au nord pour le marché européen , au sud pour le marché africain. Il a également estimé que la gouvernance devra passer à l’e-gouvernance de toutes les institutions et la création des bureaux de change comme de par le monde.

B. Naboussi
Vendredi 11 Mai 2018 - 18:23
Lu 2192 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 13-12-2018.pdf
2.92 Mo - 12/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+