REFLEXION

Heureusement que "démocratie" ne nourrit pas..!



Comme disait l’autre, heureusement que "démocratie" ne nourrit pas, sinon tous les algériens seraient obèses aujourd’hui !
La démocratie née historiquement dans la Grèce antique pour designer ‘’ le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple », utilisée aussi sous une forme la ‘’choura’’, une structure de consultation islamique avant de devenir un model dans le monde d’où chaque Etat l’utilise comme bon lui semble, de l’extrémiste salafiste jusqu’au pire des impérialistes, cette démocratie et devenue aussi, d’un pays à un autre , le symbole de tous les maux, un échec social et politique et parfois un alibi pour justifier la violence et le régionalisme !    
A l’ère des mouvements populaires qui particularisent surtout les pays arabes, la démocratie et la seule scénariste de la scène politique en effervescence, elle compose les discours qui animent l’ambiance des campagnes électorales où chacun défend sa démocratie !
 Chaque parti ou candidat cherche à toucher les problèmes quotidiens des électeurs, et comme d’habitude c’est la même chanson qui se répète, l’habitat, le chômage et autres, sans pour autant connaitre les vrais soucis de ceux qui l’entendent, les uns vantent de transformer le Sahara en paradis, les autres, supposent créer des millions d’emploi pour les sans-emploi, et les plus ridicules vont jusqu’à promettre de construire des usines de sucre à Tindouf ou à Adrar !
Cette démocratie à la gueule enfarinée, actionnée par des manifestations ou des grèves pour faire pression sur les vieux systèmes politiques à l’image du chat qui voulait piéger le vieux rat, elle a prouvé son échec dans plusieurs Etats , même dans les pays les plus démocratiques du monde à l’image des gilets jaune en France.
Cette démocratie à main levée dans les hémicycles des assemblées populaires, et aussi l’autre visage de la démocratie façade, qui tient sa vraie force d’un pouvoir dictature qui n’a jamais cru au partage du pouvoir, et même cette démocratie n’a pas résisté devant les exigences du peuple et a été voué à l'échec, à l’exemple du Hirak algérien qui a détrôné Bouteflika ou encore les révolutions populaires en Tunisie et en Egypte qui ont écarté Moubarak et Benali.
 Tous ses échecs n’ont pas servi de leçons, et les fans de la démocratie, croient toujours réussir à l’imposer dans sa nouvelle forme, version 2019 ! Une démocratie fabriquée dans les locaux de la CIA et les labos sionistes et dans l’académie Berbère en France, avec une conception à la Libanaise, séparatiste, qui commence par des fleurs et finie par des guerres de religions, d’idiologies et régionalismes, pour transformer un peuple frère en un peuple frère-ennemi !
 

Belkacem .B
Samedi 30 Novembre 2019 - 19:50
Lu 547 fois
Mots pour Maux
               Partager Partager

Dans la même rubrique:
1 2 3 4 5 » ... 46

Entre Nous | Mots pour Maux | Mosta-Scopie






Edition du 09-04-2020.pdf
4.71 Mo - 08/04/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+