REFLEXION

HADJADJ ET BOUGUIRAT : La gendarmerie saisit des quantités importantes de produits alimentaires

À Hadjadj, les éléments du groupement territorial de la gendarmerie nationale de Mostaganem ont effectué une sortie sur le terrain, accompagnés d’agents de la sûreté urbaine extérieure et des représentants de la direction du commerce à la daïra de Sidi Lakhdar. Ainsi, ils ont pu procéder à un contrôle des biens de consommation proposés à la vente .



Cette opération de contrôle a abouti à la saisie de  quantités de marchandises périmés, impropres à la consommation, représentés comme suit: 11 sacs de 25 kg de couscous  représentant un total de 275 kg; plus  06 sacs de 05 kilos , d’arachides de mauvaise qualité ,soit un poids total  de 30 kg ,plus 60 boîtes de biscuits de marque « PETIT BIMO »,plus 29 paquet de chewing-gum de 100 g ,plus 75 unités de flash, plus 10  flacons  de mayonnaise  de 475 g de marque Lesieur plus, 100 unités «  Halwat cham »,plus 1 sac de 25 kg d'épices moulues, plus 15 sachets  de sel d’1 kilo ,de marque « CHEMSI »  soit un poids de 15 kg ,plus 20 boites de 400 gr, de miel artificiel ,de marque « fleur ». Par ailleurs, pour non-respect des conditions de stockage, ont été saisies également, les marchandises suivantes : 10 boîtes de 500 gr de champignons plus 10 kg de semoule; plus 08 sacs  de 25 kg de couscous gros grain soit un poids total de 200 kg  plus 02 sacs de 25 kg de blé concassé  soit un poids total de 100 kg de  date de consommation expirée. Les commerçants  concernées  sont accusés  de non-respect des conditions de stockage de marchandises, de détention de marchandises périmées .Pour ces motifs, les marchandises saisies ont été remises aux services de sureté urbaine de la commune de Hadjadj qui ont ouvert une enquête  complémentaire  et suivre les procédures conséquentes. Par ailleurs et dans le même contexte, dans la commune de Bouguirat, eu lieu une autre opération combinée des éléments du groupement régional de gendarmerie nationale de Mostaganem, appuyés par une  section de  Sécurité et d’Intervention de la Gendarmerie de Bouguirat et des agents de la sûreté de la daïra de Bouguirat qu’ils ont organisé une sortie sur le terrain où  ils ont été accompagnés également d’ inspecteurs  du service du commerce de la daïra  de Bouguirat .L’opération a été diligentée suite  à des d'informations selon lesquelles une personne vendait  de la farine, subventionnée, en la proposant  à des prix illégaux  et ce, au niveau de son magasin commercial, situé au « Douar Ouled Dani », relevant de la commune de Bouguirat. Arrivés sur les lieux indiqués, il s’est avéré  que le dénommé  (B.A) vendait  effectivement de la farine   à un prix hors taxe dans son magasin d’alimentation générale. En conséquence de quoi, une quantité importante de farine a été saisie de marques « Hadja Halima » et « moulins Sidi Mohamed », emballée dans des sacs de 50 kg (32 sacs) et de 25 kg (29 sacs), soit  un poids total de 23,25 quintaux. En plus de cette denrée alimentaire, ont été saisis également  52 bouteilles d'huile de table d’un (01) litre ainsi que 67 bonbonnes de gaz butane pleines. Toutes ces marchandises saisies  ont été transférées à la commune de Bouguirat en vue de leur remise  au service de l’administration des domaines de l’Etat. Au cours de la même période, à Hassi Mameche, et dans un autre registre, 358 unités de boissons alcoolisées ont été saisies dans le cadre de la lutte contre le trafic de boissons alcoolisées. En effet, des éléments  du 3e peloton de sécurité et d'intervention (SSI)  de Bouguirat  effectuant une patrouille dans la région de Mostaganem, ont eu  des informations selon lesquelles une personne vendait des boissons alcoolisées , illégalement, sans licence, au niveau de la commune de Hassi Mamèche .S’étant rendus sur les lieux présumé, pour vérification de l’information et inspection, ils ont découvert ,bien cachées, 358 bouteilles de boissons alcoolisées  de différentes marques et contenances. Ces dernières ont été saisies et remises aux membres  de la brigade de gendarmerie de Hassi Mamèche afin de poursuivre une enquête complémentaire et engager la procédure de poursuites judiciaires applicable en pareil cas.

Zahachi Younes
Mercredi 8 Avril 2020 - 16:49
Lu 607 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 28-05-2020.pdf
6.56 Mo - 27/05/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+