REFLEXION

FORNAKA : Le couffin de Ramadhan dans l’impasse



Le couffin de  Ramadhan semble donner du fil à retordre à l’exécutif de l’APC de Fornaka. En effet, au cinquième jour du mois sacré, les nécessiteux de la localité de Kédadra attendent toujours leurs couffins, avons-nous appris au niveau de l’APC et auprès des citoyens. Selon des indiscrétions, il n’y aurait pas assez de couffins pour couvrir tous « les nécessiteux » recensés au niveau de cette localité. Selon une source locale,  l’APC n’aurait pas exigé des  prétendants au couffin la présentation d’un dossier administratif prouvant la précarité de leur situation sociale comme cela a été le cas dans d’autres communes de la wilaya. Elle s’est basée, nous dit-on, uniquement sur la liste de l’année passée en procédant à sa mise à jour. Selon le président de la commission des affaires sociales, l’adoption de la  formule du dossier administratif aurait aidé à mieux cerner les véritables nécessiteux  et éviter du coup  l’impasse de l’offre insuffisante vécue actuellement. Celui-ci révèle aussi, qu’à sa surprise,   l’opération “couffin de  Ramadhan” n’a pas été confiée à la commission des affaires sociales qu’il préside. Notons enfin que ce n’est pas la première fois que le couffin de  Ramadhan fait parler de lui à Fornaka. Autant dire, le  retour d’expérience ne semble pas encore bénéficier à cette commune.             

Mokhtar Aïcha
Lundi 21 Mai 2018 - 18:51
Lu 264 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma