REFLEXION

FORNAKA : La délinquance en terrain conquis

Kédadra, une localité relevant de la commune de Fornaka, a été il y a quelques jours, et durant plusieurs nuits consécutives, le théâtre d’une série de vols par effraction perpétrés contre des commerces privés et des édifices publics. Un commerçant déplore des pertes et des dégâts non négligeables suite à ces vols nocturnes.



Les  commerçants ayant pour habitude de passer la nuit dans leurs commerces ont eu, quant à eux, plus de chance en déjouant  les  attaques in extremis, évitant du coup le pire. Il faut ajouter que même les édifices publics n’ont pas été épargnés. Ainsi, le CEM de cette localité a été également le lieu d’une tentative de vol, avortée  grâce à la vigilance du gardien de nuit, nous dit-on. Quelques  victimes interrogées disent avoir souhaité une intervention rapide des services habilités au moment des faits mais en vain. Elles déplorent le fait que leurs appels téléphoniques soient restés sans suite. Dans le sillage de ces attaques nocturnes, le  bouche-à-oreille a naturellement fait son effet et la population a commencé à être gagnée par la peur et la crainte de lendemains incertains. Les discussions de cafés tournent en ce moment  presque toutes autour de  « à qui sera le tour lors des prochaines attaques ? ». Il faut souligner, par ailleurs,  que dans ce climat d’insécurité, d’autres  équipements  publics comme les écoles, le centre de santé, la poste etc. sont sérieusement exposés et risqueraient d’y passer à leur tour dans les jours à venir si le dispositif de prévention/intervention en matière de sécurité des citoyens et des biens publics et privés présent dans la commune reste dans son état actuel. Aujourd’hui en tout cas, au sein de toute la population, une demande claire se  fait plus qu’insistante. Elle  a pour objet le besoin urgent de voir la localité délivrée  des griffes des délinquants et reconquise par la sécurité. Dans ce sens, les pouvoirs publics sont interpellés, en première instance le maire de la commune, en sa qualité de représentant de l’Etat à l’échelle locale chargé de « veiller à l’ordre, à la tranquillité, à la salubrité publiques, à  la sauvegarde de l'ordre public et à la sécurité des personnes et des biens », selon le Code communal.

Aicha Mokhtar
Samedi 17 Novembre 2018 - 17:15
Lu 372 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 22-09-2020.pdf
2.88 Mo - 21/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+