REFLEXION

El-Mandjal et la ‘’issaba’’ de Mosta !



El-Mandjal et la ‘’issaba’’ de Mosta !
Moul Firma, voyant, que la Faucheuse,’’ El- Mandjal’’, vient de faucher sa première tête à Mostaganem en mettant sous ISTN , le patron de Safina, décide d’aider le faucheur , en lui montrant quelques têtes encore dans l’ombre et qui se croient loin de cet outil qui symbolisait autrefois la Mort ! Moul firma, bien allongé sur son vieux canapé, frotte sa vieille cervelle et se remémore des faits concernant quelques affaires judiciaires de certains membres de 3ssaba à Mostaganem. Voulant confirmer quelques détails, Moul firma appelle au téléphone son ami, un vieil avocat en retraite. Difficilement, Moul firma a pu organiser ses idées de façon claire. Ainsi, Moul Firma vient de confirmer que le grand Rabrab, ainsi que le prince des milliardaires, Kouninef, étaient tous les deux poursuivis en justice pour trafic et faux usage de faux. Rebrab, qui, quelques mois après l’achat des actions d’une société étatique en faillite à Mostaganem, et après avoir mis ses travailleurs à la rue, avait importait du matériel avec un registre sous un autre nom appartenant à un pauvre chômeur. Ce dernier, ne croyait pas à son histoire jusqu’au jour où il comparait devant le juge pour fraude de fiscalité de plusieurs milliards. Ni ses pleurs, ni ses prières ne l’ont gracié car effectivement il a servi de pourvoyeur pour cet oligarque contre quelques sous. Quant à l’affaire du chouchou de Saïd Boutef, le mystérieux Kouninef, ni Moul firma ni autres ne pouvaient savoir de quels délits il a été poursuivi en justice, car l’affaire a demeuré dans les archives des dossiers intouchables ! Le petit Kouninef Noah, qui a eu l’occasion de visiter Mostaganem pour régler son démêlé avec la justice et qui a été flatté par la beauté de Mostaganem, fait un tour du côté de la plage du Chélif, réserve à coup de fil, une très belle assiette foncière pour lancer son propre complexe touristique. Heureusement, que le terrain visé était de nature forestière’ et fut bloqué par l’actuel wali, sinon on aurait eu un oligarque de plus à Mostaganem, pour compléter la liste des metidji, Kobbibi, Benmansour, Fliti et Heniene ! Moul firma, se souvient également de ce député mafia qui détient une dizaine de société fictives, et plusieurs registres de commerce, et qui a bouffé plus de 800 milliards de crédits bancaires via ses sociétés ‘’Taiwan’’, ne tardera pas à rejoindre son chef de parti, d’ailleurs, il a six mois de prison sur le dos. Cet oligarque qui préfère toujours marcher à l’ombre pour faire oublier, sa ‘’Chkara’’, qui lui a servi pour acheter l’immunité parlementaire, on en doute fort, qu’elle pourra le protéger du El-Mandjal !

Réflexion
Lundi 17 Juin 2019 - 21:15
Lu 2834 fois
Moul Firma
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-10-2019.pdf
3.94 Mo - 18/10/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+