REFLEXION

ELECTION PRESIDENTIELLE 2019 : Les Algériens appelés à voter le 18 avril

Le Président de la République, Monsieur Abdelaziz Bouteflika, a signé un décret présidentiel convoquant le corps électoral pour l'élection présidentielle qui se déroulera le 18 avril prochain, a indiqué hier, un communiqué de la présidence de la République.



 "En application de l'article 136 de la loi organique relative au régime électoral, Monsieur Abdelaziz Bouteflika, Président de la République a signé ce jour (vendredi), un Décret présidentiel convoquant le corps  électoral pour l'élection présidentielle qui se déroulera le jeudi 18 avril 2019", précise le communiqué. "Le même Décret dispose, également, d’une révision exceptionnelle des listes électorales, qui s'effectuera du 23 janvier au 06 février 2019", est-il souligné dans le communiqué. Ce communiqué vient mettre fin à une période de rumeurs alimentées par différentes sources tantôt sur un report des élections, tantôt sur une révision de la Constitution. L'élection présidentielle aura donc bien lieu le 18 avril. Avec la convocation du corps électoral par Monsieur le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour le 18 avril prochain, le processus de l’organisation de l’élection présidentielle, un rendez-vous politique national majeur, est enclenché et se déroulera pour la première fois dans le cadre de la Constitution de 2016 et de la nouvelle loi relative au régime électoral, souligne l’agence officielle APS dans un commentaire faisant suite à l’annonce de la convocation du corps électoral par le Président Bouteflika, ce vendredi. Ainsi et pour la première fois dans histoire de l’Algérie, le rendez-vous présidentiel se déroulera sous la supervision de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE).Créée à la faveur de la révision constitutionnelle de 2016 et composée de 410 membres (205 magistrats et 205 compétences indépendantes issues de la société civile), cette instance est chargée notamment de veiller à la supervision des opérations de révision des listes électorales par l’Administration, à la formulation de recommandations pour l’amélioration du dispositif législatif et réglementaire régissant les opérations électorales et à l’organisation de cycles de formation civique au bénéfice des formations politiques sur la surveillance des scrutins et la formulation des recours.

Ismain
Vendredi 18 Janvier 2019 - 16:30
Lu 359 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-02-2019.pdf
3.6 Mo - 18/02/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+