REFLEXION

EL KERMA (ORAN) : Sit-in des élus devant le siège de l'APC

Pour ne pas cautionner les ‘’dérives’’ qui emportent l’assemblée populaire communale (APC) d'El Kerma sur ‘’une voie hasardeuse’’, voire périlleuse pour l’avenir de la localité, sept élus sur les 17 siégeant au sein de cette dernière, ont organisés hier, un sit-in devant le siège de la mairie pour demander aux autorités et à leur tête le wali d'Oran d’ouvrir une enquête sur les graves dépassements commis au détriment du développement local et des effets néfastes qui retombent immanquablement sur le citoyen.



Ces élus accusent ouvertement le P/APC d’avoir commis plusieurs infractions à la réglementation. Ils rappellent les protestations des citoyens à l’intérieur du siège de l’APC qui a provoqué des situations chaotiques et où le siège de la commune a été fermé par les  manifestants à plusieurs reprises. Dans leur intervention,  les élus reprochent au P/APC «la gestion  anarchique et la marginalisation des compétences, donnant une préférence aux décisions unilatérales». Enumérant les maux dont souffre la commune, on signale à travers ce regroupement «la complicité du P/APC dans la prolifération des bidonvilles, sans tenir compte des orientations du chef de l’exécutif dans ce domaine».Nous avons vainement tenté de joindre le P/APC pour avoir son avis à ce sujet, mais aucune suite ne nous a été réservée. Sur un autre registre, les sept élus  demandent l'intervention du wali pour mettre un terme à cette mauvaise gestion qui persiste depuis 14 mois déjà, du fait, que  ces élus qui siègent au niveau de cette municipalité ne sont au courant de rien, ils sont  marginalisés, voire même menacés, ils rentrent dans leurs bureaux et attendent depuis des heures des informations sur la situation administrative de leur  municipalité, n'ont  reçus  aucune information à ce sujet. Selon la déclaration de M Bouchikhi membre de cette APC et ancien maire, qui a déclaré devant la presse que l'actuel maire, ne veut  rien savoir, et n'a peur de rien, du fait qu'il a  déjà purgé 05 années d'emprisonnement , rejete toutes leurs doléances, notamment la délivrance des  attestations et PV de délibérations qui font défaut depuis 14 long mois , sont entachés d'irrégularités voire même de faux et usage de faux, ce qui d'ailleurs les a poussé à organiser un Sit-in devant le siège de cette importante municipalité en présence des médias, et dont une vidéo a été lancée déjà dans les réseaux sociaux , car de graves abus ont été également commis sur ce chapitre, et l’enquête demandée pourrait aisément constater les agissements illicites qui marquent l’élaboration de cette mauvaise gestion qui perdure  depuis longtemps . Et pour conclure, les  élus protestataires, fait-on remarquer- affirment que la commission d’enquête pourrait révéler d’autres irrégularités qui entachent la gestion de la commune, et qu’en tant qu’élus siégeant au sein de cette assemblée, ils comptent «aller très loin, sans exclure l’option judiciaire, pour dévoiler publiquement les taches noires qui assombrissent le développement local».

Medjadji Habib
Mardi 23 Avril 2019 - 19:06
Lu 126 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 26-09-2020.pdf
2.87 Mo - 25/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+