REFLEXION

DIRECTION DU COMMERCE D'ORAN : 200 contrôleurs mobilisés pour le Ramadhan

Pas moins de 200 agents relevant de la direction de la répression des prix et de la fraude de la wilaya d'Oran seront répartis sur plusieurs brigades d’inspection qui seront mises sur pied à travers l'ensemble des communes de la wilaya d'Oran, qui auront pour mission le contrôle de l’hygiène, la qualité et les pratiques commerciales durant le mois de Ramadhan.



Ces brigades vont cibler les commerces répartis à travers les 26 communes de la wilaya, afin de veiller au respect de l'hygiène des produits destinés à la consommation et au contrôle des pratiques commerciales. La mission des agents porte également, sur le contrôle du marché interne, celui des services offerts et le contrôle du secteur industriel. Il s'agit de s'assurer de la qualité et de la conformité des produits mis sur le marché, de maîtriser la sécurité de tous les produits et de lutter contre le risque alimentaire. Ce programme repose tout d'abord sur le suivi et l'analyse de l'approvisionnement du marché au niveau de la région ouest. La première conclusion est que cette année se caractérise par une forte disponibilité des fruits et légumes. Rappelons aussi que pour atténuer un tant soit peu les méfaits de la spéculation sur le pouvoir d’achat des ménages, les pouvoirs publics ont décidé de mettre en place, à l’occasion du mois de Ramadhan, des marchés de proximité. Une commission de wilaya  a été chargée de coordonner avec les chefs de daïra et les maires pour le choix de terrain, qui devront abriter ces marchés. L’objectif recherché est de mettre un terme aux intermédiaires à l’origine de la flambée des prix des denrées alimentaires durant le mois sacré. Tout ce dont aura besoin le citoyen pour sa consommation habituelle pendant le mois de jeûne sera disponible et en quantités suffisantes au niveau de ces structures. Ces marchés qui seront ouverts à travers les 26 communes de la wilaya sur instructions du wali seront réservés, en priorité, à la vente des produits locaux, notamment agricoles, à des prix préférentiels. Le wali a aussi ordonné aux responsables locaux pour organiser les marchés déjà ouverts et ouvrir les marchés achevés et non exploités au niveau des nouveaux quartiers résidentiels. La direction régionale du commerce a entamé, bien avant le jour J, une vaste opération de vérification et de contrôle des stocks et des chambres froides afin de lutter contre la rétention ou la spéculation sur le produit. Il est question, aussi de s'assurer si les produits ne sont pas stockés à des fins spéculatives. Idem pour les prix où un suivi régulier est mené par les équipes du commerce, apprend-on. Le programme établi vient en effet dans la continuité des actions entreprises durant toute l'année, de sorte que des bilans quotidiens sont établis afin de suivre de près l'évolution du marché. D’autre part, le ministère du Commerce a décidé de plafonner les prix de certains fruits et légumes de large consommation à l'instar de l'oignon, la pomme de terre, la tomate, la courgette, la carotte et la laitue. Les services de commerce vont aussi assurer le contrôle et le respect des prix règlementés des produits d'épicerie, notamment l'huile, le sucre, le lait et la semoule.

Medjadji Habib
Vendredi 12 Avril 2019 - 18:41
Lu 281 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 24-07-2019.pdf
4.21 Mo - 23/07/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+