REFLEXION

DES RESPONSABLES IMPLIQUES DANS UNE AFFAIRE DE CORRUPTION : Le wali d’Oran ordonne l’ouverture d’une enquête

Suite aux différentes et massives correspondances émanant des bénéficiaires de décisions d'affectations de logements sociaux et qui ont été adressées au wali d'Oran n'ont pas encore été relogés pour des motifs de corruption de certains responsables, élus locaux et fonctionnaires de l'Etat des services concernés, le wali d’Oran a ordonné l’ouverture d’une enquête qui dévoilera certainement beaucoup de dépassements concernant l’attribution des logements sociaux au niveau de la wilaya.



En effet,  selon le communiqué du wali d'Oran  diffusé aux médias,  et qui relate  de quelques fonctionnaires  et élus indélicats qui  proposaient des engagements de relogement à ces bénéficiaires de décision d'affectation de logements sociaux moyennant des sommes colossales  qui varie entre   500.000.00 da et  800.000.00 da selon le type de logement F3, F4, et F 5. Devant ces accusations de corruption émanant des bénéficiaires de décisions d'affectations  qui n'ont pas encore été relogés  durant ces différentes  opérations de relogement, le wali d’Oran M Cherifi Mouloud a pris les choses en main pour déclencher de toute urgence une enquête sur l'ensemble des responsables locaux et de wilaya et même les agents ne sont pas épargnés pour ces enquêtes qui seront diligentées dans les jours à venir par les services de sécurité , vont certainement faire tomber beaucoup de têtes, du moment où le chef de l'exécutif a été avisé de ces dépassements et affaires scrabreuses de corruption qui n'augure aucun, sachant bien que  50% des acquéreurs de logements sociaux les auraient eu avec des moyens détournés.  Les listes d’attribution des logements sociaux sont souvent contestées par des citoyens. Les citoyens mettent à l’index la « Maarifa et la chippa», c’est-à-dire le népotisme de certains responsables locaux cette fois c’est le Wali qui le dénonce .Ce dernier a mis en garde les P/APC sans pour autant porter des accusations directes. Le premier responsable de la wilaya a même évoqué un phénomène de corruption. À cet effet, il a tenu à rassurer les citoyens en exprimant la détermination des autorités compétentes à diligenter des enquêtes.

Medjadji H.
Mardi 11 Septembre 2018 - 20:15
Lu 3857 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 17-12-2018.pdf
3.1 Mo - 16/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+