REFLEXION

DE TIARET, LE MINISTRE DES TRAVAUX PUBLICS RASSURE : ‘’La ligne ferroviaire, prochainement livrée’’

Lundi dernier, M. Mustapha Kouraba, ministre des travaux publics, en visite d'inspection de plusieurs chantiers à Tiaret, a déclaré que le projet de ligne ferroviaire, reliant Tiaret à Saida, sera livré à la fin du premier trimestre 2020, en signalant que le taux des travaux de ce projet, parait bien avancé.



Le ministre a également souligné que le projet en question aura un impact économique à la latitude des attentes des populations concernées et ce, par la réduction des durées de voyage et aussi le transport des marchandises en temps opportun et l'objectif le plus attendu, serait la diminution des accidents de route. Dans le même cadre, le ministre a mis l'accent sur la qualité des travaux et leur parfait suivi et ce, pour éviter le recours aux réévaluations générant des coûts supplémentaires, tout en appelant les entreprises de réalisations ayant réussi dans la réalisation des projets et aussi les missions qui leur ont été confiées. Le ministre a déclaré, entre autres qu'un montant de 50 milliards de dinars a été alloué pour la réalisation et la maintenance du réseau routier de la wilaya, avec un engagement à financer l’année prochaine, un projet parmi les accès reliant la wilaya de Tiaret à l'autoroute des hauts plateaux en passant par Khemis-Miliana-Ténès-Relizane ainsi que le projet de double voie de la RN23 sur une distance de 50 km. Pour sa part, le représentant de l'agence nationale des études, du suivi et réalisation ainsi que les investissements ferroviaires(ANESRIF),a fait un exposé sur le projet de la commune de Medroussa en indiquant que le taux d'avancement des travaux serait de 87%. L'autre escale du ministre a été le port sec dont la superficie est de 7 hectares et aussi, le projet de protection de la RN23, au niveau de la commune de Guertoufa à 7 km de Tiaret et qui est illustré par le danger de chutes de rochers. Enfin, les autres escales ont donné au ministre des espaces de réflexion sur les exigences et les impératifs entourant la réalisation des entretiens et réfections du CW11,reliant les 2 communes Mechraa-Sfa à Tiaret en passant par la commune de Djillali-Ben-Ammar et à cela s'ajoute l'inspection de certains ouvrages d'art, à l'exemple du projet de protection de la commune de M'ghila qui connait de fortes précipitations générant des crues et menaçant cette commune. L’aérodrome"Abdelhafidh Boussouf" a été une escale succincte du ministre.

Abdelkader Benrebiha
Mardi 17 Septembre 2019 - 18:04
Lu 897 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 17-10-2019.pdf
3.62 Mo - 16/10/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+