REFLEXION

CONSEIL DE LA NATION : Goudjil invite tous les acteurs à enrichir la Constitution

Le président du Conseil de la nation par intérim, Salah Goudjil a invité mardi les citoyens, les partis politiques, les personnalités nationales et les cadres à contribué à l'enrichissement de la mouture de la nouvelle Constitution.



Lors de son allocution prononcée au terme d'une séance plénière consacrée au vote du projet de loi des finances (PLFC) 2020 par les membres du Conseil de la nation, M. Goudjil a appelé à "la mobilisation de tous les citoyens, des partis politiques, des cadres et des personnalités nationales pour participer à l'enrichissement de la Constitution". "L'Etat que nous allons construire, à travers cette Constitution, est l'Etat de tous", a-t-il souligné. A cette occasion, M. Goudjil a mis en avant l'attachement de l'Algérie à "l'indépendance de sa décision politique" et du principe de la non ingérence dans les affaires internes des autres pays, tout en rejetant toutes sortes d'intervention dans ses affaires internes. "L'Algérie occupe une place enviable car elle préserve encore la souveraineté de sa décision politique, notamment en ce qui concerne la non-ingérence dans les affaires internes des autres pays et le refus de toute immixtion étrangère dans ses affaires internes", soulignant qu'"elle est toujours attachée à son histoire et à sa lutte et s'engage à ses valeurs". En outre, il a rappelé à "ceux qui remettent en question le rôle de l'Armée nationale populaire (ANP) dans le mouvement et lors du processus électoral précédent" que le nom de l'ANP est principalement dû au "lien permanent entre le système militaire et le pays et son peuple". Le président par intérim du Conseil de la nation n’a pas manqué de saluer l’élan populaire qui a appuyer les pas du défunt Général de corps d’armée, Ahmed Gaid Salah pour l’organisation de la Présidentielle du 12 décembre dernier, ainsi que les foules sorties dans les quatre coins du pays. Par ailleurs, M. Goudjil a exprimé en son nom personnel et au nom des membres du Bureau du Conseil de la nation et à travers eux l’ensemble des sénateurs, sa profonde estime et ses vifs remerciements au président de la République, Abdelmadjid Tebboune suite à sa décision de décerner à la défunte Aicha Barki, ancienne membre de la chambre haute du parlement et présidente de l’Association Iqra, la médaille de l’Ordre du mérite au rang de « Achir ».

Ismain
Mercredi 3 Juin 2020 - 18:06
Lu 378 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 07-07-2020.pdf
4.24 Mo - 06/07/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+