REFLEXION

CNAS : Le système de gouvernance critiqué



L’ancien administrateur de la CNAS et expert en questions sociales, Nouredine Bouderba a estimé que le système de sécurité sociale n’est plus au bord de la faillite. Lors de son passage sur les ondes de la radio nationale, M. Bouderba a considéré que, la situation financière délicate rencontrée par les Caisses de sécurité sociale, est due essentiellement au système de gouvernance. Pour l’intervenant, il reste vrai que les caisses de sécurité sociale connaissent des déficits, il n’en est pas moins vrai, qu’il existe un potentiel énorme sur 20 ou 30 ans, permettant de pérenniser leur fonctionnement. L’expert en questions sociales rappelle ainsi que la population Algérienne est dans son ensemble, très jeune, permettant donc d’assurer la pérennité du système de sécurité sociale 30 années durant. A souligner que les algériens à avoir dépassé les 60 ans d’âge ne représentent que 9% de la population et que, de plus, les dépenses complètes de retraite ne dépassent pas les 6% du PIB. Ainsi, l’hôte de la radio, estime qu’il « n’y a donc pas de nécessité à entreprendre des réformes que l’on veut nous imposer ». Il dira à ce propos que la solution doit « consister à avoir une vision et une politique rationnelle de récolte des finances et de dépense de l’argent là où il faut ».            

Nadine
Lundi 21 Octobre 2019 - 18:40
Lu 528 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma